Aller au contenu principal

Les MFR jouent les JO

Denis, Emmy et Jade sont élèves de la MFR de Chauvigny. Avec une dizaine de camarades et leurs formateurs, ils ont participé aux Olympiades des MFR Poitou. Les élèves de Gençay leur avaient transmis le flambeau en fin de semaine dernière et eux l'ont passé aux élèves d'Ingrandes-sur-Vienne.

Le groupe d'élèves et de formateurs de la MFR de Chauvigny, prêts pour le départ. Jade (à genou au centre) porte la flamme des Olympiades des MFR du Poitou, fabriqué à la MFR de Bressuire.
Le groupe d'élèves et de formateurs de la MFR de Chauvigny, prêts pour le départ. Jade (à genou au centre) porte la flamme des Olympiades des MFR du Poitou, fabriqué à la MFR de Bressuire.
© Marine Nauleau

Comme un clin d'œil à Tony Estanguet, c'est en canoë que les élèves de la MFR de Chauvigny et leurs formateurs ont participé aux Olympiades des MFR du Poitou, ce mardi. Une initiative portée par d'autres MFR de France pour contribuer à la ferveur du relais de la Flamme Olympique et des Jeux Paris 2024 de façon plus générale. La flamme des Olympiades des MFR Poitou, fabriquée par un formateur de Bressuire, et ses élèves, était bien arrivée en fin de semaine dernière, portée par les élèves de Gençay. Il s'agissait pour ceux de Chauvigny de la porter jusqu'à leurs camarades d'Ingrandes-Sur-Vienne. Ces derniers rejoignaient ceux de Fonteveille. Le tour des 4 MFR de la Vienne était donc clos et, Jeudi, elle est arrivée à Bressuire où la célébration finale a eu lieu. Au total 450 km, passant dans les 15 MFR des Deux-Sèvres et de la Vienne où les sports ont été à l'honneur. "On veut promouvoir le sport pour se sentir bien, auprès de nos jeunes" expliquait Thierry Métayer, directeur des MFR Poitou qui a d'ailleurs donné l'exemple en participant au relais en canoë. Mais il y a eu aussi des relais à vélos, en marchant et en courant et à cheval. "Il y a aussi les valeurs de l'olympisme derrière cette action collective: la solidarité, l'entraide et le respect. Nous sommes surtout heureux que toutes les MFR aient adhéré à ce projet et je trouve nos jeunes motivés" ajoutait Thierry Métayer.

Bonne ambiance et sourire était en effet dans les rangs des élèves ce mardi matin. Certaines avaient même fait le choix d'interrompre leurs révisions de bac qui ne semblait pas les inquiéter outre mesure. C'était le cas d'Emmy et Jade, 18 ans, en Bac pro services aux personnes et animation dans les territoires (Sapat), engagé sur toute la journée. "On est à fond. C'est trop génial. J'adore le canoë " expliquaient les élèves. Certains avaient une pointe d'inquiétude. Surtout à voir la hauteur d'eau de la Vienne ce jour-là (2,14 mètres selon vigicrue), après les pluies du week-end, et son débit. Comme Denis, 17 ans en 2e année de CAP agricole. "Je n'en ai jamais fait mais pourquoi pas essayer. Ça a l'air fun comme activité ". Au final, formateurs et élèves ont passé "un bon moment " a confirmé Thierry Métayer en fin de journée de mardi. "C'était une belle journée. Le débit semblait fort mais il a fallu pagayer pour avancer. Nous avons quand même pris le temps de discuter, nous arroser. Un bon moment à l'image de tout ce qu'on vit depuis 1 semaine et le début de ces Olympiades des MFR ". 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

François Berthelot
Disparition de François Berthelot

C'est avec stupeur que la rédaction a appris le décès de François Berthelot, mercredi dernier, suite à un accident avec un…

Intempéries de printemps : cas de force majeure reconnu pour tout le département

Les fortes intempéries intervenues en sortie d’hiver et au printemps ont, pour certaines exploitations, empêché les semis…

Timothée Goudeau, non issu du milieu agricole, est actuellement en parrainage sur une ferme bovine à Boisragon.
Pâturage tournant et ACS : Timothée raisonne son projet

À Boisragon, l'apprenti Timothée Goudeau se prépare à reprendre la ferme de bovins allaitants de Philippe Juin, qui part à la…

Michel Cousseau retrace dans cet ouvrage le récit que son papa lui a fait le jour de ses 92 ans de son enfance, dans les Deux-Sèvres et la Vienne.
La vie des paysans du Poitou dans un livre
Dans son dernier livre, Michel Cousseau raconte la vie presque ordinaire d'Alexandre, son papa. Pas tout à fait ordinaire, parce…
En attendant l'arrivée des pigeons début septembre, Kenny Violette aménage pour mécaniser au maximum la production.
S'installer en pigeons : un projet sécurisant et familial

Kenny Violette va relancer un élevage de pigeons à Gourgé à la fin de l'été. Un projet qui lui permet d'assouvir son rêve d'…

Une des deux lagunes a été découpée dans la nuit de jeudi à vendredi.
Des dégradations en marge des festivités

Il y a quelques jours, une dizaine de syndicats, associations et partis politiques avaient appelé à des actions le long du…

Publicité