Aller au contenu principal

Les méthodes de travail des agriculteurs vont devoir changer

La prise de conscience du réchauffement climatique et de ses conséquences est loin d’être partagée par tous. Les agriculteurs vont pourtant devoir s’adapter selon Rémy Fruchard, qui interviendra sur ce thème le 20 octobre à la demande de la Fnsea 79.

Pour Rémy Fruchard, délégué de Météo France Poitiers, le réchauffement devrait atteindre 4°C à l’horizon 2070-2100 si rien n’est mis en place à l’échelle mondiale.
Pour Rémy Fruchard, délégué de Météo France Poitiers, le réchauffement devrait atteindre 4°C à l’horizon 2070-2100 si rien n’est mis en place à l’échelle mondiale.
© N.C.

Qu’est-ce qui vous fait dire que la région n’est pas épargnée par le réchauffement climatique?
Dans la région, de 1981 à 2010 par exemple, les températures, aussi bien maximales que minimales, ont augmenté de 0,5 °C à 0,8 °C. Le nombre de journées chaudes, celles où les températures maximales sont supérieures ou égales à 25°, augmente également.
Sur la même période, les précipitations sont restées à peu près les mêmes : 1 100 mm en Gâtine, moins de 600 mm dans le nord-est du département. Toutefois, on constate que les épisodes pluvieux sont concentrés sur de plus courtes périodes. Cette année, la pluie au printemps, la grêle, la sécheresse de l’été relèvent de cette évolution.

Et comment cela va évoluer ?
Il n’y aura donc pas moins de pluie, mais celles de l’été seront plus violentes, réparties sur moins de jours avec une augmentation des températures et des sécheresses en progression. L’évapotranspiration sera plus importante. Cet été, avec les pluies du printemps par exemple, les réserves accumulées dans le sol auraient pu être suffisantes pour permettre aux plantes de faire face à l’absence d’eau. Ça n’a pas été le cas.

Plus d'infos dans le journal Agri 79 du 14 octobre 2016

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Méthaniser, pour mieux valoriser ses effluents
  En début d’année prochaine, une unité de méthanisation verra le jour à Sanxay. À sa tête, deux éleveurs qui cherchaient à…
Elise fabrique des tommes et des yaourts de brebis
  Elle est la première dans la Vienne à transformer le lait de brebis en fromages et en yaourts. Élise Breton est en finale du…
Les vêlages d’été, une bonne idée ?
Depuis une dizaine d’années, le Gaec Bodin concentre une partie de ses vêlages en été. Un choix qui lui permet de répondre à la…
Les veaux de boucherie, le projet idéal pour l’installation d’Alexandre
En découvrant sur le tard la production de veaux de boucherie, Alexandre Durand a réuni tous ses critères pour une installation…
Cochons d’Antran: de la vente directe et des gîtes
  Céline Bois, éleveuse de porcs à Antran, et Alexandre Thomas, formateur au lycée agricole de Montmorillon, ont lancé leur gamme…
Une vente qui ne fait toujours pas l’unanimité
  La vente d’une exploitation agricole de plus de 2000 hectares dans la Vienne revient dans l’actualité, avec le choix réalisé…
Publicité