Aller au contenu principal

Les filières économiques font état de leurs besoins

Vingt-six rendez-vous techno-économiques sont fixés entre le 3 et le 29 novembre sur les quatre départements de l’ex Poitou-Charentes. Sept auront lieu en Deux-Sèvres.

26 rendez-vous sont programmés entre le 3 et le 29 novembre
26 rendez-vous sont programmés entre le 3 et le 29 novembre
© Agrobio poitou-Charentes

«Compte tenu des taux de croissance affichés par les marchés, il n’est plus question de niche ou de phénomène de mode lorsque l’on parle des filières biologiques », observe Claire Tessier, animatrice du pôle conversion Bio. À quelques jours du lancement du mois de la bio, du 3 au 29 novembre, les organisations partenaires de l’événement, la chambre d’agriculture et Agrobio Deux-Sèvres, faisaient le point sur la situation. 356 des 1 060 fermes labellisées dans le périmètre de l’ex Poitou-Charentes se trouvent en Deux-Sèvres.

D’ici la fin de l’année, sur les quatre départements que sont la Charente, la Charente-Maritime, les Deux-Sèvres et la Vienne, 70 000 ha seront engagés en agriculture biologique. Soit une progression annuelle d’environ 20 % (17 % en Deux-Sèvres). Un développement significatif et constant sur l’ensemble de l’année. Un phénomène inhabituel. Effectivement, traditionnellement, les démarches de conversion s’engagent dans les six mois qui précèdent la déclaration Pac.

Plus d'infos dans le journal Agri 79 du 21 octobre 2016

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Méthaniser, pour mieux valoriser ses effluents
  En début d’année prochaine, une unité de méthanisation verra le jour à Sanxay. À sa tête, deux éleveurs qui cherchaient à…
Elise fabrique des tommes et des yaourts de brebis
  Elle est la première dans la Vienne à transformer le lait de brebis en fromages et en yaourts. Élise Breton est en finale du…
Les vêlages d’été, une bonne idée ?
Depuis une dizaine d’années, le Gaec Bodin concentre une partie de ses vêlages en été. Un choix qui lui permet de répondre à la…
Cochons d’Antran: de la vente directe et des gîtes
  Céline Bois, éleveuse de porcs à Antran, et Alexandre Thomas, formateur au lycée agricole de Montmorillon, ont lancé leur gamme…
Une vente qui ne fait toujours pas l’unanimité
  La vente d’une exploitation agricole de plus de 2000 hectares dans la Vienne revient dans l’actualité, avec le choix réalisé…
Réserves de substitution : tensions et incompréhensions montent d’un cran
Les 29 et 30 octobre, le regroupement redouté à Sainte-Soline s’est déroulé avec de nombreux heurts entre opposants aux réserves…
Publicité