Aller au contenu principal

Les Fermiers Gastronomes ont hâte de se remplumer

Frappée par la grippe aviaire début mai, l’exploitation de canards gras de Saint-Romain en Sud-Charente espère réintroduire des animaux début août et vise un retour de la production en novembre.

Touché mais pas coulé. Jean-Marie Ribéreau, cogérant avec son frère Jean-Pierre de l’exploitation avicole Les Fermiers Gastronomes à Saint-Romain, a beau accuser le coup, il veut croire à un redémarrage prochain de son activité. Car depuis mai, suite à la détection d’un cas de grippe aviaire sur un lot de canetons, la production tourne au ralenti. Au total, 7 600 canards ont été euthanasiés le 6 mai. Les bâtiments ont été vidés, nettoyés. Le laboratoire de transformation fonctionne actuellement avec un minimium de salariés (2 ou 3, contre une douzaine habituellement). Il dispose d’un peu de stock pour confectionner des plats préparés, mais il se diversifie aussi sur d’autres produits (le porc par exemple). Des mesures de chômage partiel ont été mises en place. L’exploitation de 28 salariés s’impatiente.


« Toute la filière est à genoux »

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Un enrobé végétal sur une portion de route en Deux-Sèvres

C’est un chantier un peu particulier qui s’est déroulé la semaine dernière dans la zone d’activité de l’…

Salarié agricole à Augé, Loïs a combattu les feux en Gironde
Depuis le 18 juillet, une vingtaine de sapeurs-pompiers deux-sévriens, volontaires et professionnels, partent toutes les 72 h en…
Quand les ovins cohabitent avec les arbres
Le concours national Graines d’agriculteurs est organisé par Terres Innovantes, le fonds de dotation de Jeunes Agriculteurs. Il…
Vente aux enchères : « Du jamais vu en Rouge de l’Ouest »

Des prix moyens à 930 € le bélier et trois top prix à plus de 2 500 €, même les plus anciens éleveurs de Rouge de l’Ouest n’…

Des produits locaux, mis en conserve localement
Avec « la Conserverie du Moulin », Axel Patissous a lancé la commercialisation de ses rillettes de porc, de poulet et de plats…
« La modulation des doses est une innovation majeure pour l’agriculture »
Au Gaec la Roche Ruffin, à Pamproux, la modulation des apports d’intrants est entrée dans les pratiques depuis 2018 avec l’…
Publicité