Aller au contenu principal

Les enchères sont montées pour les reproducteurs Limousins

En milieu de semaine dernière, le Marché au cadran des Hérolles a organisé, en partenariat avec la société SélecViande, sa traditionnelle vente de reproducteurs Limousins. Les enchères se sont envolées devant la qualité des animaux présentés.

Salle des ventes pleine à craquer, le 21 septembre dernier, pour la vente de reproducteurs Limousins au Marché au cadran des Hérolles.
© Guillaume de Werbier

Des mains qui se lèvent de plus en plus rapidement aussitôt après l’annonce du montant de la dernière enchère. On sent tout particulièrement deux acheteurs vouloir absolument repartir avec Sauveur, un reproducteur Limousin, du Gaec de Chez Massiat, à Saint Léger Magnaziex (87). Les enchères sont montées jusqu’à 14 000 € pour cet animal. Dès le démarrage de la vente aux enchères de reproducteurs Limousins au Marché au cadran, la semaine dernière, le ton était donné quant à la qualité génétique présentée sur le ring. Ce sont au total 19 reproducteurs jeunes et adultes, de 9 à 24 mois, de type mixte viande et extrême viande, qui avaient été sélectionnés pour cette journée, indique Guillaume Lajudie, de la société SélecViande, coorganisatrice de la manifestation. Les élevages ayant apporté des animaux (un par exploitation) venaient de la Vienne, mais aussi de Haute-Vienne, de l’Indre, de Corrèze et du Cantal.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Méthaniser, pour mieux valoriser ses effluents
  En début d’année prochaine, une unité de méthanisation verra le jour à Sanxay. À sa tête, deux éleveurs qui cherchaient à…
Elise fabrique des tommes et des yaourts de brebis
  Elle est la première dans la Vienne à transformer le lait de brebis en fromages et en yaourts. Élise Breton est en finale du…
Les vêlages d’été, une bonne idée ?
Depuis une dizaine d’années, le Gaec Bodin concentre une partie de ses vêlages en été. Un choix qui lui permet de répondre à la…
Les veaux de boucherie, le projet idéal pour l’installation d’Alexandre
En découvrant sur le tard la production de veaux de boucherie, Alexandre Durand a réuni tous ses critères pour une installation…
Cochons d’Antran: de la vente directe et des gîtes
  Céline Bois, éleveuse de porcs à Antran, et Alexandre Thomas, formateur au lycée agricole de Montmorillon, ont lancé leur gamme…
Une vente qui ne fait toujours pas l’unanimité
  La vente d’une exploitation agricole de plus de 2000 hectares dans la Vienne revient dans l’actualité, avec le choix réalisé…
Publicité