Aller au contenu principal

Les écoliers à l’assaut des déchets avec la Tricherie

Vendredi dernier, et en début de semaine, 460 élèves de 19 classes d’écoles maternelles et primaires de la Vienne sont partis en balade pour ramasser les détritus laissés en bordure de champs. Une initiative de la coopérative La Tricherie, avec la filière CRC.

En chemin, des élèves de l’école Notre-Dame, à Saint-Georges-Lès-Baillargeaux, ont ramassé des déchets.
© Guillaume de Werbier

Lundi dernier, en début d’après-midi, 56 enfants de CP, CE1 et de CM1 et CM2, de l’école Notre-Dame de Saint-Georges-Lès-Baillargeaux ont revêtu une chasuble jaune, enfilé des gants, et se sont munis de grandes poches poubelles. Leur mission : partir dans les chemins qui bordent les champs tout proches, accompagnés de leurs enseignants, d’agriculteurs et techniciens de La Tricherie. La coopérative est à l’origine de l’opération, en partenariat avec la filière CRC (Culture raisonnée contrôlée), dans laquelle elle est engagée. Des pratiques agricoles favorables à la biodiversité des agriculteurs coopérateurs, à la sensibilisation au respect de l’environnement, il n’y a qu’un pas que la coop n’a pas hésité à franchir. À peine en route, le groupe d’écoliers n’a pas tardé à se pencher sur les bords des parcelles qu’ils longeaient. Ici du papier d’aluminium, plus loin des mégots, des morceaux de verre, ou encore des emballages cartonnés venant d’une enseigne de restauration rapide.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Méthaniser, pour mieux valoriser ses effluents
  En début d’année prochaine, une unité de méthanisation verra le jour à Sanxay. À sa tête, deux éleveurs qui cherchaient à…
Elise fabrique des tommes et des yaourts de brebis
  Elle est la première dans la Vienne à transformer le lait de brebis en fromages et en yaourts. Élise Breton est en finale du…
Les vêlages d’été, une bonne idée ?
Depuis une dizaine d’années, le Gaec Bodin concentre une partie de ses vêlages en été. Un choix qui lui permet de répondre à la…
Les veaux de boucherie, le projet idéal pour l’installation d’Alexandre
En découvrant sur le tard la production de veaux de boucherie, Alexandre Durand a réuni tous ses critères pour une installation…
Cochons d’Antran: de la vente directe et des gîtes
  Céline Bois, éleveuse de porcs à Antran, et Alexandre Thomas, formateur au lycée agricole de Montmorillon, ont lancé leur gamme…
Une vente qui ne fait toujours pas l’unanimité
  La vente d’une exploitation agricole de plus de 2000 hectares dans la Vienne revient dans l’actualité, avec le choix réalisé…
Publicité