Aller au contenu principal

SIA 2024 : les Deux-Sèvres cuisinent leur image de terre gastronomique

Outre un stand qui a presque doublé de volume par rapport à 2023, le Conseil départemental a souhaité mettre en valeur les productions via un atelier cuisine qui verra passer de grands noms de la gastronomie.

L'espace d'un instant, les badauds du Salon de l'agriculture qui visiteront le stand des Deux-Sèvres se croiront à la table du Crillon, ce restaurant 5 étoiles situé en plein cœur de Paris. Boris Campanella, le chef exécutif de l'institution, a répondu à l'invitation du Conseil départemental 79 de mettre en valeur, l'espace de quelques heures, la richesse agricole des Deux-Sèvres. 

Chaque jour, un chef étoilé (Christopher Coutanceau est également prévu) ou d'autres pointures (Philippe Mille, meilleur ouvrier de France en 2011) se relaieront sur le stand, qui a repris sa place dans le hall 3 (il était au hall 7 l'année dernière), à l'heure du déjeuner. Des smoothies et autres pâtisseries seront proposées de 9 h à 11 h. Neuf seconds ou chefs de cuisine des collèges deux-sévriens seront également de la partie et organiseront tous les jours des ateliers de 15 h à 18 h 30. "L'objectif est de proposer des animations sans cesse", présente David Seguin, chef cuisinier de L'Adress, à Niort, en charge de l'animation.

Retrouvez le programme des animations culinaires ICI

Une vingtaine de producteurs

Le stand a été pensé en conséquence, avec les équipements de cuisine, fournis par la société Eurochef, placés sur l'îlot central et entourés par toutes les productions. Une vingtaine de producteurs ont été invités gratuitement et viendront faire découvrir fromages de chèvre, viande, vin et bière ou encore douceurs sucrées. Ils bénéficieront d'une superficie importante puisque le stand est passé de 70 m2 en 2023 à 120 m2, " nécessaire pour mettre en avant cette diversité de produits hors du commun", s'enthousiasme Coralie Dénoues, la présidente du CD 79.

Retrouvez la vidéo de présentation des producteurs ICI

Au-delà de l'aspect culinaire, les représentants deux-sévriens veulent donner une bonne image du département, eux qui ont vu leur stand récompensé par une place sur le podium du meilleur accueil du salon en 2023.          

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

L'atelier des 6 Vallées réunit des producteurs de la Vienne et des Deux-Sèvres.
L'Atelier des Vallées prend forme
L'atelier collectif de découpe et de transformation de produits locaux des Vallées devrait voir le jour début 2026 à Coulombiers…
Les membres du syndicat de la race Limousine des Deux-Sèvres ont acté une présidence partagée entre Bruno Valadeau et Killian Girault.
Deux présidents pour la Limousine

La présidence du syndicat deux-sévrien de la Limousine est désormais partagée entre Bruno Valadeau et Killian Girault, un…

Baptiste Conreaux amène les commandes de fruits, légumes, jus et œufs à la porte de ses clients.
Des produits locaux livrés à domicile

Si la demande de livraison de fruits et légumes locaux était forte pendant la crise sanitaire, elle s'est bien estompée ces…

Laurette Didière vient de créer son agence Charentes In Flow.
Découverte touristique sur-mesure des Charentes
Laurette Didière créé une agence de tourisme réceptive : Charentes In Flow.
La Chambre d'agriculture de Charente (représentée par son président Christian Daniau) a porté le dossier pour tout le Poitou-Charentes. Aux manettes : le service Environnement, dirigé par Audrey Triniol.
La MAEC zone intermédiaire financée en intégralité
Tous les agriculteurs éligibles à la mesure agro-environnementale et climatique "zone intermédiaire en Poitou-Charentes", qui en…
Guillaume Roux et Cassandra Bœuf veillent sur leurs escargots.
Nouveaux anges gardiens pour les cagouilles
Cassandra Bœuf et Guillaume Roux ont repris la Cagouille charentaise, à Mons. L'exploitation hélicicole va déménager dans les…
Publicité