Aller au contenu principal

FRCUMA
Les cumistes et les enjeux de l'énergie

La fédération régionale des Cuma a tenu son assemblée générale à Villenave d'Ornon (33), le 6 juillet. L'occasion d'évoquer "le" sujet d'actualité en plein renouveau des structures : la production d'énergies renouvelables.

L'assemblée générale de la FRCuma a eu lieu au début du mois de juillet. Stefaan Massar est le nouveau présiddent
© F.B.
Une minute !
Les articles publiés entre le 15 et le 30 juillet sur CaracTerres.fr sont en accès libre ! Vous pouvez ainsi découvrir le contenu de nos quatre journaux. 
Pour rejoindre notre communauté d’abonnésdirection la boutique en ligne. 
Déjà abonné ? Activez votre compte numérique ici en réinitialisant votre mot de passe. En cas de difficulté, contactez-nous à redaction@caracterres.fr

 

Ils étaient nombreux, le 6 juillet, dans les locaux de l'ISVV (Institut des sciences de la vigne et du vin), à Villenave d'Ornon (33). Au programme : le point sur la RSO (responsabilité sociétale des organisations), grand chantier national lancé en avant-première en Gironde l'an dernier lors du salon Vinitech-Sifel. L'occasion aussi de faire le bilan de l'année écoulée, entre formations, agro-écologie, emploi et renouvellement des générations qui, comme dans le reste de l'agriculture, sont des sujets brûlants pour les coopératives d'utilisation de matériel agricole (Cuma). L'occasion, encore, de procéder à l'élection d'un nouveau président. Le conseil d'administration de la FRCUMA a donc élu Stefaan Massar, pour être la tête de la structure. Un nouveau président convaincu de la nécessité d'innover. " J'aime bien citer l'exemple de Nokia et de Kodak qui étaient leader mondial et qui, en dix ans, ont disparu. Nous ne sommes certes pas délocalisables sur un autre continent, mais gardons à l'esprit que nous devons rester performants, à l'écoute et innovants ! Je dirais même audacieux et optimistes. "

L'énergie comme moteur

Le reste de la rencontre était destiné à l'énergie. Une table ronde a longuement évoqué ce sujet, oh combien d'actualité. Autour de la table, on trouvait Sara Benyakhlef, cheffe de projet Vitisolar chez EDF renouvelables pour évoquer l'agrivoltaïsme en viticulture, Mehdi Miftah, chargé de mission énergie à la FRCuma qui rappelait l'importance d'allier production agricole, production d'énergie et décarbonation de l'énergie agricole notamment. Antoine Malmezat, responsable des transitions au Crédit Agricole Aquitaine et Gaël Grosjean, responsable adjoint de l'agence Nouvelle-Aquitaine chez TotalEnergies Renouvelables France étaient également présents tout comme Virginie Lebraud, conseillère régionale Nouvelle-Aquitaine en charge de l'agriculture biologique, de la transmission et de l'installation qui rappelait son attachement au système des CUMA.

Mathieu Goehry, président de la FNCUMA et producteur de lait en Alsace, a souligné " l'importance de cette problématique et les enjeux liés à l'acceptabilité sociale et professionnelle de la production d'énergie en agriculture. "

Une problématique complexe mais réalisable si on ne perd pas de vue l'objectif premier de l'agriculture : produire.

C'est ainsi que Laurent Lambert, agriculteur élu de l'association Valeurs Agri Métha et référent méthanisation à la chambre régionale d'agriculture de Nouvelle-Aquitaine, partageait son expérience. En tant que céréalier et producteur laitier, il cherchait à diversifier ses sources de revenus. En 2013, il a commencé à équiper ses bâtiments de panneaux solaires photovoltaïques, puis en 2020, il s'est lancé dans un projet de méthanisation avec système de séchage. Son objectif est de devenir autonome en énergie mais aussi en amendements… un projet global qui allie production et réponse aux attentes sociétales.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

L'atelier des 6 Vallées réunit des producteurs de la Vienne et des Deux-Sèvres.
L'Atelier des Vallées prend forme
L'atelier collectif de découpe et de transformation de produits locaux des Vallées devrait voir le jour début 2026 à Coulombiers…
Les membres du syndicat de la race Limousine des Deux-Sèvres ont acté une présidence partagée entre Bruno Valadeau et Killian Girault.
Deux présidents pour la Limousine

La présidence du syndicat deux-sévrien de la Limousine est désormais partagée entre Bruno Valadeau et Killian Girault, un…

Laetitia Desclaux est installée à Orches.
" Plus qu'un travail, une véritable passion "
Laëtitia Desclaux est installée depuis mai 2023 à Orches. Elle partage son expérience de jeune installée. Entrée dans le monde du…
Laurette Didière vient de créer son agence Charentes In Flow.
Découverte touristique sur-mesure des Charentes
Laurette Didière créé une agence de tourisme réceptive : Charentes In Flow.
La taille des haies est finalement autorisée jusqu'au 15 avril inclus.
Un mois de plus pour tailler les haies

Suite aux pluies importantes de ces dernières semaines, qui ont rendu de nombreuses parcelles inaccessibles, la date d'…

Guillaume Roux et Cassandra Bœuf veillent sur leurs escargots.
Nouveaux anges gardiens pour les cagouilles
Cassandra Bœuf et Guillaume Roux ont repris la Cagouille charentaise, à Mons. L'exploitation hélicicole va déménager dans les…
Publicité