Aller au contenu principal

Les couverts végétaux participent à la fertilité des sols

Amélioration de la structure des sols, apports de matière organique, frein à la pression des adventices et de maladies... L’implantation de couverts végétaux présente des avantages. Encore faut-il en maîtriser la technique. La chambre d’agriculture de la Vienne, en partenariat avec Grand Poitiers, la FD Cuma et Eaux de Vienne, ont organisé une journée pour mieux cerner cette pratique.

Le couvert recycle des éléments (phosphore, potassium, souffre...) qu’il remet à la disposition de l’activité biologique du sol et des cultures suivantes.
© Guillaume de Werbier

Au-delà de la réglementation qui concerne les couverts, il faut regarder quels bénéfices ils peuvent apporter en matière de fertilité des sols. » Olivier Pagnot, conseiller  à la chambre d’agriculture de la Vienne, synthétise tout l’enjeu de la journée technique que l’organisme consulaire organisait vendredi dernier à Cloué. C’est sur une parcelle appartenant à Yohann Chauvineau que se sont déroulés des ateliers et des démonstrations de matériels pour sensibiliser les visiteurs aux atouts des couverts, mais aussi pour faire des préconisations pour une bonne implantation. Yohann Chauvineau, adepte des couverts depuis 25 ans, a parlé de son expérience : « Quand je faisais du labour, j’avais beaucoup de charge de mécanisation et de carburant. L’implantation, à cause de la nature de mes sols (limon profond…), est très énergivore et use le matériel. Je voulais aussi aller vers les couverts pour améliorer la vie biologique des sols.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Méthaniser, pour mieux valoriser ses effluents
  En début d’année prochaine, une unité de méthanisation verra le jour à Sanxay. À sa tête, deux éleveurs qui cherchaient à…
Elise fabrique des tommes et des yaourts de brebis
  Elle est la première dans la Vienne à transformer le lait de brebis en fromages et en yaourts. Élise Breton est en finale du…
Les vêlages d’été, une bonne idée ?
Depuis une dizaine d’années, le Gaec Bodin concentre une partie de ses vêlages en été. Un choix qui lui permet de répondre à la…
Les veaux de boucherie, le projet idéal pour l’installation d’Alexandre
En découvrant sur le tard la production de veaux de boucherie, Alexandre Durand a réuni tous ses critères pour une installation…
Cochons d’Antran: de la vente directe et des gîtes
  Céline Bois, éleveuse de porcs à Antran, et Alexandre Thomas, formateur au lycée agricole de Montmorillon, ont lancé leur gamme…
Une vente qui ne fait toujours pas l’unanimité
  La vente d’une exploitation agricole de plus de 2000 hectares dans la Vienne revient dans l’actualité, avec le choix réalisé…
Publicité