Aller au contenu principal

Les Conviviales d’automne, un rendez-vous dédié à l’élevage

200 animaux charolais et rouge des prés seront en concours jeudi 3 et vendredi 4 novembre à Bocapôle.

Début novembre est une date idéale. L’emploi du temps des éleveurs est plus souple. « L’an passé, le changement a été une bonne chose. Jamais depuis la création des Conviviales d’automne, nous n’avions enregistré autant de ventes », précise Thierry Baudouin, président de l’association des éleveurs charolais. 
La spécialisation de la manifestation semble séduire les agriculteurs en recherche d’efficacité. Cette année les concours qui réuniront plus de 200 animaux auront lieu un jeudi et un vendredi. Les 3 et 4 novembre à Bocapôle, il ne sera question que d’élevage. « Un thème unique qui sera abordé sous les différents angles que sont : la viande, la génétique, le sanitaire ou l’alimentation… peut satisfaire les attentes d’un public hétérogène », juge le responsable.
Jeudi 3 novembre, les Conviviales débuteront à 13h30 par le concours charolais. « 167 animaux seront réunis. Une vingtaine de plus que l’an passé » se réjouit Thierry Baudouin. Les veaux mâles âgés de 10 mois à 2 ans seront en nombre important, 116. À leurs côtés prendront place 25 adultes principalement des mâles, 7 veaux femelles, ainsi qu’une barre de  boucherie de 19 sujets dont les 10 présentés à Paris au salon 2012. « Parce que le travail de la génétique à pour finalité la production de viande, nous organisons un challenge naisseur-engraisseur ». Parallèlement au jury officiel, deux éleveurs seront chargés d’apprécier les animaux pour leurs qualités bouchères. « L’idéal serait que le prix d’honneur du concours soit le même que le premier prix du challenge. Ce serait la preuve que producteurs de génétique et producteurs de viande sont en phase. Dans le cas contraire, les discussions seront ouvertes».
Le vendredi, le ring sera réservé au concours de la race rouge des prés. 35 animaux seront présentés de 9 h à 10h30. La remise des prix des deux concours aura  lieu à 11 h vendredi au terme de la visite des officiels. Jeudi de 19h30 à 20h et vendredi de 10h30 à 11h, la MSA programme des démonstrations de chien de troupeau. Vendredi de 14h30 à 17h, le laboratoire Mérial, le GTV79, le GDS et la chambre d’agriculture s’unissent dans l’organisation d’un colloque dont le thème est « Stratégie de contrôle du BVD». À 20 h, vendredi, la manifestation prendra fin avec un dîner dansant organisé par les jeunes agriculteurs des Deux-Sèvres. Au menu, produits locaux et animation Suspens Orchestra.
Informations et réservations au 06 82 23 84 86


Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Un collectif s'est constitué pour faire une offre de rachat de la Ferme de la Combe.
Adriers : une vente d'exploitation controversée

Membres de la Confédération Paysanne 86, adhérents de l'association des Prés survoltés, élus et particuliers : ils…

Roxane et Abdarrahman Wadih dans le food-truck : "Chez Wadih cheese naan".
Un food-truck aux saveurs indiennes débarque à Barbezieux
Abdarrahman Wadih lance son food-truck de naans, une spécialité de pain indien, à Barbezieux. Ouverture prévue le 13 mai.
Vendredi dernier, Hervé Jacquelin constatait que le niveau du Salleron était plutôt haut.
Hmuc : des objectifs inatteignables ?
Si l'étude Hmuc de la Creuse était appliquée, plusieurs rivières de la Vienne auraient déjà été en alerte. C'est le cas du…
Pascal Béhar et Flore Marquis commercialisent leur système sur internet et lors de salons spécialisés.
Faire le plein de bocaux sous vide
Elle cherchait un outil pour conserver les produits alimentaires. Il travaillait dans le monde de la cuisine et a une âme d'…
Pour Julien Dupuis, de l'Earl La Mardière à Saivres, la collaboration avec le restaurant O La Vache représente autant une amitié professionnelle forte qu'un débouché intéressant.
O' La vache, la belle histoire de l'éleveur et du restaurateur

La brasserie conviviale, zone Mendès-France à Niort, rouvrira le 3 juin. Depuis 2019, elle met à la carte de la viande…

Le site Soignon de Saint-Martin-de-Saint-Maixent arrive à saturation de sa capacité de production.
Eurial déménage son usine de fromages de chèvre

Le déménagement de l'usine Soignon de Saint-Martin-de-Saint-Maixent, appartenant à la coopérative Eurial (…

Publicité