Aller au contenu principal

Les conditions du marché dépendent de la production au quatrième trimestre

Caveb travaille avec ses producteurs et Sovileg à la structuration d’une filière performante. De nouvelles modalités de rémunération sont proposées aux éleveurs d’ovins qui répondent aux attentes du marché.

Le contrat 2017 proposera une prime plus élevée pour les agneaux qui seront livrés de la semaine 42 à la semaine 51.
Le contrat 2017 proposera une prime plus élevée pour les agneaux qui seront livrés de la semaine 42 à la semaine 51.
© C.P.

Vendredi 3 février, les éleveurs de la Caveb étaient invités à partager leur ressenti sur la collaboration de 2016. Effectivement, les deux premières semaines de janvier ont mis fin au contrat annuel qui plaçait comme partenaires 83 exploitants, leur groupement de producteurs, Caveb et l’abattoir, Sovileg. Signé en mars 2016, celui-ci engageait les éleveurs à deux niveaux : fidélité et volume. « Les quantités évaluées à la signature du contrat faisaient l’objet d’un réajustement au moment des agnelages », précise Jean-François Marteau, éleveur en charge du suivi du dossier. Caveb et Sovileg, quant à elles, se sont engagées sur un prix de base assorti d’une prime valorisant l’effort de production sur les semaines 42 à 2. « Notre capacité à approvisionner en quantité suffisante le marché du quatrième trimestre influence les termes des accords commerciaux pour le reste de l’année », expliquait Rodolphe Lepoureau, PDG de Sovileg au cours de la réunion faisant le bilan de l’année.

En 2016, l’engagement contractuel de chacun des membres de la filière aura permis d’augmenter de 700 animaux le volume de production sur les semaines ciblées. « Cette filière a été construite de manière à ce que les frais engagés et les risques pris par la mise en œuvre du désaisonnement des brebis donnent envie aux éleveurs de s’engager », commente Jean-François Marteau.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Roxane et Abdarrahman Wadih dans le food-truck : "Chez Wadih cheese naan".
Un food-truck aux saveurs indiennes débarque à Barbezieux
Abdarrahman Wadih lance son food-truck de naans, une spécialité de pain indien, à Barbezieux. Ouverture prévue le 13 mai.
Vendredi dernier, Hervé Jacquelin constatait que le niveau du Salleron était plutôt haut.
Hmuc : des objectifs inatteignables ?
Si l'étude Hmuc de la Creuse était appliquée, plusieurs rivières de la Vienne auraient déjà été en alerte. C'est le cas du…
Pascal Béhar et Flore Marquis commercialisent leur système sur internet et lors de salons spécialisés.
Faire le plein de bocaux sous vide
Elle cherchait un outil pour conserver les produits alimentaires. Il travaillait dans le monde de la cuisine et a une âme d'…
Grâce aux parts prises dans la société, l'exploitant percevra des intérêts et dividendes pendant toute la durée de l'engagement, qui court sur 30 ans. Une façon de créer un complément de retraite issu des énergies renouvelables.
Une société pour partager la valeur du photovoltaïque

La Fnsea 79 poursuit son programme d'accompagnement des agriculteurs au photovoltaïque. Une société dédiée est en cours de…

Christophe LIMOGES, élu Président du Syndicat des Laiteries Charentes-Poitou

Mardi 9 avril, le conseil d'administration du Syndicat des laiteries Charentes-Poitou s'est réuni et a…

Le site Soignon de Saint-Martin-de-Saint-Maixent arrive à saturation de sa capacité de production.
Eurial déménage son usine de fromages de chèvre

Le déménagement de l'usine Soignon de Saint-Martin-de-Saint-Maixent, appartenant à la coopérative Eurial (…

Publicité