Aller au contenu principal

Les chambres d'agriculture Deux-Sèvres et Charente-Maritime jouent la carte de la complémentarité

Depuis le 1er janvier, les chambres d'agriculture des Deux-Sèvres et de la Charente-Maritime partagent le même organigramme. Un choix politique qui vise à ajouter les forces et renforcer les compétences.

Jean-Marc Renaudeau (à gauche) reste président de la chambre d'agriculture des Deux-Sèvres tandis que Pol Lefèbvre est désormais directeur général sur les deux départements.
Jean-Marc Renaudeau (à gauche) reste président de la chambre d'agriculture des Deux-Sèvres tandis que Pol Lefèbvre est désormais directeur général sur les deux départements.
© C.P.

Lorsqu'il est question de contexte agricole, le mot mutation revient souvent. Les marchés, les attentes de la société, le climat sont autant de paramètres qui poussent les agriculteurs à se questionner sur leur métier. L'époque est exigeante pour les acteurs du monde agricole. Y compris la chambre d'agriculture. « Dans le contexte national de réduction des budgets, nous avons lancé en 2015 une réflexion visant au maintien de la qualité des actions et des services ». Le 1er janvier, les deux chambres consulaires officialisaient une organisation commune pensée au cours des deux dernières années.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Méthaniser, pour mieux valoriser ses effluents
  En début d’année prochaine, une unité de méthanisation verra le jour à Sanxay. À sa tête, deux éleveurs qui cherchaient à…
Elise fabrique des tommes et des yaourts de brebis
  Elle est la première dans la Vienne à transformer le lait de brebis en fromages et en yaourts. Élise Breton est en finale du…
Les vêlages d’été, une bonne idée ?
Depuis une dizaine d’années, le Gaec Bodin concentre une partie de ses vêlages en été. Un choix qui lui permet de répondre à la…
Les veaux de boucherie, le projet idéal pour l’installation d’Alexandre
En découvrant sur le tard la production de veaux de boucherie, Alexandre Durand a réuni tous ses critères pour une installation…
Cochons d’Antran: de la vente directe et des gîtes
  Céline Bois, éleveuse de porcs à Antran, et Alexandre Thomas, formateur au lycée agricole de Montmorillon, ont lancé leur gamme…
Une vente qui ne fait toujours pas l’unanimité
  La vente d’une exploitation agricole de plus de 2000 hectares dans la Vienne revient dans l’actualité, avec le choix réalisé…
Publicité