Aller au contenu principal

Les bios se mobilisent contre le Plan Stratégique National

La Maison de l’Agriculture Biologique de Charente appelle à manifester, ce samedi 29 mai à 14 heures devant la gare d’Angoulême pour protester contre le Plan Stratégique National, présenté par le ministre de l’Agriculture. Une seconde manifestation aura lieu à Paris le 2 juin.

© Alexandre Veschini

Le Plan stratégique national (PSN), déclinaison française de la future Pac, ne passe pas chez les acteurs de l’agriculture biologique. Pierre Bousseau, vice-président de la Maison de l’Agriculture Biologique ne mâche pas ses mots : « C'est un énorme gâchis. La Pac pourrait être un outil merveilleux pour notre capacité de souveraineté alimentaire, pour notre capacité de soutenir des aliments sains et de qualité, à réorienter les territoires, à réinstaller de l'élevage dans des zones céréalières, à réintroduire de l'agronomie et de l'agroécologie un peu partout. Au final, on se contente de maintenir des régions spécialisées. On va maintenir l'existant. Ça veut dire maintenir ce qu'on voit depuis des années : la course à l'agrandissement, les agriculteurs qui arrêtent, la difficulté à trouver des repreneurs… Comment tout ça va finir ? »

Nul doute que les agriculteurs bio, qui, comme Pierre Bousseau, ont fait leurs comptes, les rappelleront lors de la manifestation prévue samedi 29 mai à 14 heures à Angoulême (de la gare à la préfecture), puis le 2 mai à Paris.

Retrouvez la suite de l'article dans La Vie Charentaise du vendredi 28 mai 2021, disponible en kiosque et sur abonnement.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Ambiance Terre : le plus gros événement agricole en Deux-Sèvres s’organise

Nouvelle année et nouvel essai pour reprogrammer Ambiance Terre, l’événement de promotion des métiers agricoles…

Il construit lui-même son semoir en semis direct
Polyculteur éleveur à Vérines (17), Jérôme Rivasseau n'a pas été suivi par sa Cuma pour s’équiper d’un semoir en semis direct. Qu…
La Fnsea 79 va lancer sa société dédiée au photovoltaïque
Avec l’intention de répondre aux besoins exprimés par ses adhérents, mais aussi par des agriculteurs voulant compléter leurs…
Et ainsi va la vie d’une agriculture qui s’adapte

La connaissance est une force, l’ouverture un atout pour se projeter, pour construire.

Cette punchline concentre les…

Des vaches Angus pour valoriser les prairies gâtinaises
Le 2 décembre, le Sertad (syndicat des eaux) et Bio Nouvelle-Aquitaine animaient une rencontre à l’EARL des Bouchauds, à Saint-…
Miniatures agricoles : petite échelle mais grande passion
À l’approche de Noël, les concessions de matériels agricoles mettent les jouets à l’honneur sous le sapin. Les tracteurs et…
Publicité