Aller au contenu principal

Les agriculteurs se mettent autour de la table avec Leclerc

Une rencontre a eu lieu vendredi 19 février entre les directeurs des principales enseignes Leclerc du département, la Fnsea 79 et les JA 79. Des engagements ont été pris mais la grande surface attend toujours des mesures au niveau national et européen.

La réunion n’a pas réglé tous les problèmes, loin de là, mais elle a toutefois calmé un peu les esprits. À l’appel de la Fnsea 79 et des JA 79, cinq responsables des principaux centres Leclerc des Deux-Sèvres (Niort, Parthenay, Saint-Maixent, Bressuire et Thouars) ont accepté d’échanger sur la situation actuelle et sur les moyens qui peuvent être mis en place à leur échelle.

Deux axes de discussions se sont détachés. Le premier concerne la mise en avant des logos « viandes de France » et « lait de France » au travers des marques distributeurs, sur les produits bruts comme sur les produits transformés. Si rien n’est acté à l’heure actuelle, « des étapes vont être franchies dans les semaines ou les mois à venir », indique Alain Chabauty, président de la Fnsea 79. « Les centres Leclerc ont clairement affiché leur volonté et leur accord sur la transparence et l’origine des viandes », déclare Yannick Jadeau, responsable Leclerc de Bressuire. Toutefois, tous auront les yeux rivés sur la situation à Bruxelles, en espérant que le projet de décret sur la provenance des produits transformés sera adopté pour changer les choses plus en profondeur.
Le second axe de travail a porté sur le problème avec le groupe Bigard pour la viande et Savencia et son collecteur Terra Lacta pour le lait.

Au centre Leclerc de Bressuire, le 18 février (photos)

 

Plus d'infos dans le journal Agri 79 du 26 février 2016

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Un enrobé végétal sur une portion de route en Deux-Sèvres

C’est un chantier un peu particulier qui s’est déroulé la semaine dernière dans la zone d’activité de l’…

Salarié agricole à Augé, Loïs a combattu les feux en Gironde
Depuis le 18 juillet, une vingtaine de sapeurs-pompiers deux-sévriens, volontaires et professionnels, partent toutes les 72 h en…
Quand les ovins cohabitent avec les arbres
Le concours national Graines d’agriculteurs est organisé par Terres Innovantes, le fonds de dotation de Jeunes Agriculteurs. Il…
Vente aux enchères : « Du jamais vu en Rouge de l’Ouest »

Des prix moyens à 930 € le bélier et trois top prix à plus de 2 500 €, même les plus anciens éleveurs de Rouge de l’Ouest n’…

Des produits locaux, mis en conserve localement
Avec « la Conserverie du Moulin », Axel Patissous a lancé la commercialisation de ses rillettes de porc, de poulet et de plats…
« La modulation des doses est une innovation majeure pour l’agriculture »
Au Gaec la Roche Ruffin, à Pamproux, la modulation des apports d’intrants est entrée dans les pratiques depuis 2018 avec l’…
Publicité