Aller au contenu principal

Les agriculteurs ouvrent leurs portes au public ce week-end

Les Journées nationales de l’agriculture se déroulent les 16, 17 et 18 juin. En Charente, dix exploitations ouvrent leurs portes pour présenter leurs activités et organiser des animations.

Des kits de communication ont été distribués aux agriculteurs participants en vue de cette troisième édition des JNA.
© Chambre d’agriculture de Charente

La troisième édition des Journées nationales de l’agriculture se tient vendredi 16, samedi 17 et dimanche 18 juin. Créées il y a deux ans par l’association #agridemain et le fonds de dotation Make.org
Foundation, elles sont pensées comme un temps fort d'échange, de partage, de pédagogie et de convivialité visant à faire rencontrer le monde agricole et le grand public.
La force de la manifestation ? Une diversité d’événements, du plus pédagogique au plus festif, partout sur le territoire ! L’occasion de rencontrer des agriculteurs, participer à des débats, acheter des produits locaux, visiter des fermes et parfaire ses connaissances du monde agricole français…

Productions mises en avant. En Charente, dix exploitations ouvriront leurs portes ce week-end. La multitude des productions charentaises sera représentée. Élevage, viticulture, maraîchage, etc. seront de la partie. Les magasins Super U de Charente s’invitent aussi à la manifestation, en mettant en avant les producteurs locaux et leur savoir-faire.
Vendredi soir à La Rochefoucauld-en-Angoumois (Esplanade Léon-Jarton), le premier marché de producteurs de pays de la saison sera organisé par la Chambre d’agriculture et la commune, avec une trentaine d’agriculteurs présents.

JNA 2023 en Charente


Dix exploitations ouvrent leurs portes : Cyril Poinet à Villiers-le-Roux, Guillaume Chamouleau à Cellefrouin, Domaine Landreau à Criteuil-la-Magdeleine, La Noyeraie des Borderies à Louzac-Saint-André, Domaine Rémy Martin à Cognac, Les Filles de Beauregard à Saint-Saturnin, Le Logis de Mortier à Anville, La Bulle de Chèvre à Val-d’Auge, la SCEA du Bardonneau à Val-d’Auge.
Plus de renseignements.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Un collectif s'est constitué pour faire une offre de rachat de la Ferme de la Combe.
Adriers : une vente d'exploitation controversée

Membres de la Confédération Paysanne 86, adhérents de l'association des Prés survoltés, élus et particuliers : ils…

Roxane et Abdarrahman Wadih dans le food-truck : "Chez Wadih cheese naan".
Un food-truck aux saveurs indiennes débarque à Barbezieux
Abdarrahman Wadih lance son food-truck de naans, une spécialité de pain indien, à Barbezieux. Ouverture prévue le 13 mai.
Vendredi dernier, Hervé Jacquelin constatait que le niveau du Salleron était plutôt haut.
Hmuc : des objectifs inatteignables ?
Si l'étude Hmuc de la Creuse était appliquée, plusieurs rivières de la Vienne auraient déjà été en alerte. C'est le cas du…
Pascal Béhar et Flore Marquis commercialisent leur système sur internet et lors de salons spécialisés.
Faire le plein de bocaux sous vide
Elle cherchait un outil pour conserver les produits alimentaires. Il travaillait dans le monde de la cuisine et a une âme d'…
Pour Julien Dupuis, de l'Earl La Mardière à Saivres, la collaboration avec le restaurant O La Vache représente autant une amitié professionnelle forte qu'un débouché intéressant.
O' La vache, la belle histoire de l'éleveur et du restaurateur

La brasserie conviviale, zone Mendès-France à Niort, rouvrira le 3 juin. Depuis 2019, elle met à la carte de la viande…

Le site Soignon de Saint-Martin-de-Saint-Maixent arrive à saturation de sa capacité de production.
Eurial déménage son usine de fromages de chèvre

Le déménagement de l'usine Soignon de Saint-Martin-de-Saint-Maixent, appartenant à la coopérative Eurial (…

Publicité