Aller au contenu principal

L’équilibre des exploitations d’élevage intensives est menacé

Éleveurs, exploitants solidaires syndiqués ou non, élus du territoire… 150 personnes se sont réunies vendredi 16 novembre pour défendre le maintien des zones défavorisées en Deux-Sèvres.

Agriculteurs et élus du territoire sont mobilisés. À l’assemblée départementale comme au conseil régional, des notions en faveur du maintien des zones défavorisées ont été votées en début de semaine.
Agriculteurs et élus du territoire sont mobilisés. À l’assemblée départementale comme au conseil régional, des notions en faveur du maintien des zones défavorisées ont été votées en début de semaine.
© C.P.

«Trahison ». Ce vendredi 16 décembre, Loïc Parnaudeau ne mâche pas ses mots. Éleveur de mouton à Vasles, il vit sur une exploitation qui s’étend sur 54 ha dont 33 ha d’herbe, 4 ha de maïs et 7 ha de triticale. « Une exploitation dont la viabilité repose sur une intensification de la production à l’hectare ainsi que la valorisation des surfaces fourragères via les aides publiques. De petite taille, peu gourmande en intrants, respectueuse de l’environnement et du paysage de Gâtine, elle répond aux attentes exprimées par notre société. Mais, avec l’évolution annoncée des aides publiques, cet outil a peu de chance, en l’état, de séduire un jeune », regrette le quinquagénaire. Sans l’ICHN, dépendante du classement en zone défavorisée, et compte tenu de l’évolution au 1er janvier 2017 du calcul de la prime à la brebis (voir ci-dessous), « il se peut que je sois obligé de changer ma stratégie, voire contraint d’entrer dans la course à l’agrandissement, ce que j’ai évité toute ma vie d’éleveur », poursuit l’agriculteur, lassé de ces changements brutaux de politique

Plus d'infos dans le journal Agri 79 du 23 décembre 2016

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

François Berthelot
Disparition de François Berthelot

C'est avec stupeur que la rédaction a appris le décès de François Berthelot, mercredi dernier, suite à un accident avec un…

Intempéries de printemps : cas de force majeure reconnu pour tout le département

Les fortes intempéries intervenues en sortie d’hiver et au printemps ont, pour certaines exploitations, empêché les semis…

Un collectif s'est constitué pour faire une offre de rachat de la Ferme de la Combe.
Adriers : une vente d'exploitation controversée

Membres de la Confédération Paysanne 86, adhérents de l'association des Prés survoltés, élus et particuliers : ils…

Michel Cousseau retrace dans cet ouvrage le récit que son papa lui a fait le jour de ses 92 ans de son enfance, dans les Deux-Sèvres et la Vienne.
La vie des paysans du Poitou dans un livre
Dans son dernier livre, Michel Cousseau raconte la vie presque ordinaire d'Alexandre, son papa. Pas tout à fait ordinaire, parce…
Lionel Simon (2e à gauche), entouré de ses salariés : Dylan Jaulin, Flavie Gourbault, Floriane Cousineau.
"Je fais du lait en individuel avec des salariés"

Suite au départ de son associé, Lionel Simon, à La Peyratte, a choisi de garder le troupeau laitier et d'organiser la main d'…

Pour Julien Dupuis, de l'Earl La Mardière à Saivres, la collaboration avec le restaurant O La Vache représente autant une amitié professionnelle forte qu'un débouché intéressant.
O' La vache, la belle histoire de l'éleveur et du restaurateur

La brasserie conviviale, zone Mendès-France à Niort, rouvrira le 3 juin. Depuis 2019, elle met à la carte de la viande…

Publicité