Aller au contenu principal

L’équilibre des exploitations d’élevage intensives est menacé

Éleveurs, exploitants solidaires syndiqués ou non, élus du territoire… 150 personnes se sont réunies vendredi 16 novembre pour défendre le maintien des zones défavorisées en Deux-Sèvres.

Agriculteurs et élus du territoire sont mobilisés. À l’assemblée départementale comme au conseil régional, des notions en faveur du maintien des zones défavorisées ont été votées en début de semaine.
Agriculteurs et élus du territoire sont mobilisés. À l’assemblée départementale comme au conseil régional, des notions en faveur du maintien des zones défavorisées ont été votées en début de semaine.
© C.P.

«Trahison ». Ce vendredi 16 décembre, Loïc Parnaudeau ne mâche pas ses mots. Éleveur de mouton à Vasles, il vit sur une exploitation qui s’étend sur 54 ha dont 33 ha d’herbe, 4 ha de maïs et 7 ha de triticale. « Une exploitation dont la viabilité repose sur une intensification de la production à l’hectare ainsi que la valorisation des surfaces fourragères via les aides publiques. De petite taille, peu gourmande en intrants, respectueuse de l’environnement et du paysage de Gâtine, elle répond aux attentes exprimées par notre société. Mais, avec l’évolution annoncée des aides publiques, cet outil a peu de chance, en l’état, de séduire un jeune », regrette le quinquagénaire. Sans l’ICHN, dépendante du classement en zone défavorisée, et compte tenu de l’évolution au 1er janvier 2017 du calcul de la prime à la brebis (voir ci-dessous), « il se peut que je sois obligé de changer ma stratégie, voire contraint d’entrer dans la course à l’agrandissement, ce que j’ai évité toute ma vie d’éleveur », poursuit l’agriculteur, lassé de ces changements brutaux de politique

Plus d'infos dans le journal Agri 79 du 23 décembre 2016

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Père et fils se lancent dans la culture de framboises à grande échelle
Face à une difficulté croissante à valoriser la production de céréales, Philippe Dinais s’oriente vers des cultures mieux…
Les futurs chevaux champions de saut naissent à Esse
La famille Courdent a lancé un élevage de chevaux de sport à Esse, spécialisé dans le saut d’obstacles.
Une installation synonyme de diversification
Théophile Baudoin va rejoindre la ferme familiale début 2024. À la production de viande bovine en place, il veut ajouter un…
Quand les enfants reviennent s’installer à la ferme
 Après avoir chacun expérimenté le salariat et d’autres milieux de travail, Dylan et Erwan Guynouard ont choisi de revenir sur l’…
Chanvre Mellois labellise sa production
L’entreprise des 14 agriculteurs associés de Chanvre Mellois accroit sa production et ses ventes, sécurisant encore son assise…
Fabrice tutore les jeunes pousses… d’éleveurs caprins !
Des acteurs du plan Capr’1 ont mis en place un système de tutorat caprin en Nouvelle-Aquitaine Pays-de-la-loire. Une dizaine d’…
Publicité