Aller au contenu principal

L’élevage, un pan de l’économie, un élément de la gastronomie

Faire le buzz est la stratégie retenue par certaines associations pour attirer l’attention. Les agriculteurs, avec la convivialité d’un barbecue, proposent de prendre du recul.

Environ 80 personnes ont participé au barbecue organisé 
par les agriculteurs.
Environ 80 personnes ont participé au barbecue organisé
par les agriculteurs.
© Fnsea et JA 79

Pour certains il est synonyme de mort, pour d’autres de vie. L’élevage est, ces dernières années, au cœur de nombreux débats. Les points de vue s’opposent. Mardi 26 septembre, l’association 269 life organisait une opération baptisée Nuit debout devant les abattoirs. Une action visant à sensibiliser largement à la cause qui est la leur. « Contre toute forme d’exploitation envers les animaux », peut-on lire sur leur page Facebook.


De leur côté, les agriculteurs, ce même jour, défendaient le bien-fondé de leurs élevages. À Saint-Maixent-l’École, la convivialité d’un barbecue a été l’occasion de fédérer. Dans ce « contexte dramatique pour l’élevage », jugent la Fnsea et les JA 79, les agriculteurs ont souhaité partager un moment avec le grand public et les élus. Durant quelques heures, avec en bouche la saveur des produits du terroir, « environ quatre-vingts personnes ont échangé sur les façons de travailler, la qualité des produits et le devenir des paysages sans élevage », commentaient au terme de l’action les organisateurs.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Salarié agricole à Augé, Loïs a combattu les feux en Gironde
Depuis le 18 juillet, une vingtaine de sapeurs-pompiers deux-sévriens, volontaires et professionnels, partent toutes les 72 h en…
Quand les ovins cohabitent avec les arbres
Le concours national Graines d’agriculteurs est organisé par Terres Innovantes, le fonds de dotation de Jeunes Agriculteurs. Il…
Vente aux enchères : « Du jamais vu en Rouge de l’Ouest »

Des prix moyens à 930 € le bélier et trois top prix à plus de 2 500 €, même les plus anciens éleveurs de Rouge de l’Ouest n’…

Des produits locaux, mis en conserve localement
Avec « la Conserverie du Moulin », Axel Patissous a lancé la commercialisation de ses rillettes de porc, de poulet et de plats…
« La modulation des doses est une innovation majeure pour l’agriculture »
Au Gaec la Roche Ruffin, à Pamproux, la modulation des apports d’intrants est entrée dans les pratiques depuis 2018 avec l’…
Moissons : des rendements décevants en Poitou-Charentes
La récolte de céréales dans le département est terminée depuis quelques jours. Les organismes stockeurs font part de leurs…
Publicité