Aller au contenu principal

Festival de l’élevage et de la gastronomie
L’élevage mobilise aussi les jeunes générations

Le nombre de visiteurs ? L’entrée était libre, les organisateurs ne se risqueront à aucun chiffre. Cependant, de l’avis général, la mobilisation a été importante.

“Énorme », confiaient les organisateurs à la fermeture des portes du Festival de l’élevage et de la gastronomie. Un vocabulaire de « d’jeune’s », pour qualifier une manifestation qui cette année a fait la part belle à cette jeunesse investie et passionnée. Quid de ce rassemblement où 700 animaux de 4 espèces différentes et 13 races, sans les étudiants ? Dans les coulisses du salon, durant trois jours, ils ont soigné, alimenté, trait ces sujets appelés à parader sur les rings. De 7 h à 20 h, ils étaient une centaine venus des MFR de Bressuire, Coulon, Mauléon, Saint-Loup-sur- Thouet ou des lycées des Sicaudières à Bressuire,  Jacques-Bujault à Melle et Gaston-Chaissac à Niort à œuvrer aux côtés des éleveurs.
Ici pour épauler les professionnels, les jeunes lycéens ont également participé aux trophées des lycées organisés en race mouton vendéen, aux concours interlycées en race normande, au concours de jugement de bétail en races parthenaise et normande. Un investissement remarqué et apprécié pour ces 250 compétiteurs.
La septième édition du festival aura été un franc succès. Vincent Loiseau, en charge de l’organisation se félicite de la mobilisation tous azimuts. La présence de l’ensemble des partenaires de l’élevage a été soulignée. Fournisseurs, concessionnaires de matériels agricoles, organisations professionnelles, organismes de formation, ont par leur investissement montré  leur engagement en faveur de la dynamique du secteur de l’élevage. Un objectif qui fédère au cœur de la Gâtine.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Travail du sol: 4 étudiants présentent différentes techniques
Un groupe d’étudiants en 2e année de BTS Acse, au lycée agricole de Venours, ont récemment organisé une démonstration de…
Le printemps à la Ferme fait son retour
Après deux années sans portes ouvertes, en raison de la crise sanitaire, les agriculteurs du réseau Bienvenue à la Ferme…
Le repas 100% deux-sévrien des JA 79 se prépare

Le repas des Jeunes Agriculteurs des Deux-Sèvres aura lieu le samedi 21 mai. « Après les nombreux retours…

Exploitants et chefs d’entreprise face à l’incertitude de la reprise d’activité
Les éleveurs désœuvrés cherchent une activité pour ne pas broyer du noir. Les entreprises de l’aval mettent au chômage partiel…
À Beauvoir-sur-Niort, Olésia et Irina ont trouvé refuge
Accueillies par Jean-Claude Aubineau et sa sœur Marité Sage, Olésia, Irina et sa fille Arina sont arrivées à la mi-mars. Loin de…
Le Logis du Mortier mise sur la fraîcheur
Alain Lucas a su transformer l’exploitation familiale en mauvaise santé à l’époque en y injectant des nouveautés, telle que la…
Publicité