Aller au contenu principal

Massif central
Le Sommet de l’élevage dans la fleur de l’âge

Les 5, 6 et 7 octobre, le Sommet de l’élevage va prendre possession de la Grande Halle d’Auvergne à Clermont-Ferrand dans le Puy-de-Dôme. Concours, expositions et présentations auront une saveur particulière, celle des 20 ans.

La 20e édition du Sommet de l’élevage s’ouvrira le mercredi 5 octobre. 	    (Photo d’archives)
La 20e édition du Sommet de l’élevage s’ouvrira le mercredi 5 octobre. (Photo d’archives)
© S. G.

C’est dans une ambiance commerciale plus favorable que les organisateurs préparent la vingtième édition du Sommet de l’élevage, le premier salon européen des races à viande. Rendez-vous est pris pour les mercredi 5, jeudi 6 et vendredi 7 octobre, à la Grande Halle d’Auvergne, avec au programme, les traditionnels concours de races, les nombreuses présentations animales, et un plateau d’exposition riche de ses 1250 exposants. En 2011, l’événement accueillera le concours national de la race limousine, l’eurobrune et les concours nationaux des races ovines texel et grivette.Reconnu pour rassembler le top de la génétique animale française, le Sommet de l’élevage propose également une offre complète pour toutes les filières d’élevage sur plus de 150000 m² d’exposition : machinisme agricole, équipements, fournitures ou services pour l’élevage, tous les principaux acteurs français ou étrangers seront présents.


Défendre l’herbe et la montagne
Cette année, plus de 2000 m² de surfaces couvertes supplémentaires seront aménagés. Les halls bovins viande, bovins lait et ovins en seront les principaux bénéficiaires avec des rings plus grands et des stands plus nombreux.Du côté de l’international, le Sommet poursuit son développement, avec l’accueil de nombreuses délégations. 2500 visiteurs étrangers provenant de 60 pays sont attendus. Le club international sera reconduit, au même titre que les rencontres franco-africaines, portées par l’association AFDI. Toujours en phase avec l’actualité agricole, l’événement accueillera un programme de conférences ambitieux. A l’approche d’échéance électorale cruciale, il y a fort à parier que les personnalités politiques seront nombreuses à arpenter les travées du Sommet en 2011. En coulisses, on parle même, de plus en plus sérieusement d’une possible inauguration par le président de la République en personne. Ce serait la seconde fois qu’un chef de l’Etat participerait au Sommet de l’élevage, le premier ayant été Jacques Chirac en 2006. De quoi asseoir, si tenté que cela soit encore nécessaire, la notoriété d’un événement professionnel d’envergure. Depuis le début, les pouvoirs publics ont été présents au Sommet de l’élevage. Peu de ministres de l’agriculture ont en effet manqué l’événement, qui s’attache à défendre la politique de l’herbe et de la montagne.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Un collectif s'est constitué pour faire une offre de rachat de la Ferme de la Combe.
Adriers : une vente d'exploitation controversée

Membres de la Confédération Paysanne 86, adhérents de l'association des Prés survoltés, élus et particuliers : ils…

Roxane et Abdarrahman Wadih dans le food-truck : "Chez Wadih cheese naan".
Un food-truck aux saveurs indiennes débarque à Barbezieux
Abdarrahman Wadih lance son food-truck de naans, une spécialité de pain indien, à Barbezieux. Ouverture prévue le 13 mai.
Vendredi dernier, Hervé Jacquelin constatait que le niveau du Salleron était plutôt haut.
Hmuc : des objectifs inatteignables ?
Si l'étude Hmuc de la Creuse était appliquée, plusieurs rivières de la Vienne auraient déjà été en alerte. C'est le cas du…
Pascal Béhar et Flore Marquis commercialisent leur système sur internet et lors de salons spécialisés.
Faire le plein de bocaux sous vide
Elle cherchait un outil pour conserver les produits alimentaires. Il travaillait dans le monde de la cuisine et a une âme d'…
Pour Julien Dupuis, de l'Earl La Mardière à Saivres, la collaboration avec le restaurant O La Vache représente autant une amitié professionnelle forte qu'un débouché intéressant.
O' La vache, la belle histoire de l'éleveur et du restaurateur

La brasserie conviviale, zone Mendès-France à Niort, rouvrira le 3 juin. Depuis 2019, elle met à la carte de la viande…

Le site Soignon de Saint-Martin-de-Saint-Maixent arrive à saturation de sa capacité de production.
Eurial déménage son usine de fromages de chèvre

Le déménagement de l'usine Soignon de Saint-Martin-de-Saint-Maixent, appartenant à la coopérative Eurial (…

Publicité