Aller au contenu principal

Le Sival fait place à l’agriculture de demain

La 31e édition du salon Sival se tiendra du 17 au 19 janvier au Parc des Expos d’Angers, dans le cadre de la Plants Week.

De gauche à droite : Bruno Dupont, président du Sival, Emmanuel Capus, président d’Angers Expo Congrès et adjoint au maire d’Angers et Jacques-Antoine Cesbron, président de Végépolys.
De gauche à droite : Bruno Dupont, président du Sival, Emmanuel Capus, président d’Angers Expo Congrès et adjoint au maire d’Angers et Jacques-Antoine Cesbron, président de Végépolys.
© S.H.

Une application pour prévoir l’évolution de la maturité du cabernet franc, un robot de désherbage mécanique pour les légumes en planche, un carrousel de culture vertical adapté au milieu urbain… Ces nouveautés illustrent l’évolution d’un salon qui fait toute sa place à l’agriculture de demain. La 31e édition, qui se tiendra du mardi 17 au jeudi 19 janvier, s’annonce riche en échanges. Toujours plus d’exposants, toujours davantage de visiteurs. Le Parc des Expos accueillera 620 exposants, dans un espace encore agrandi. Le salon s’est étendu de 1 500 m2 en 2014 avec le nouvel espace Ardésia. Il gagne, en 2017, 300 m2 supplémentaires dédiés à un show room extérieur. Signe de l’attractivité du salon, « 15 % des exposants sont nouveaux », souligne Emmanuel Capus, président d’Angers Expo Congrès. Quant aux visiteurs, ils étaient 20 133 en 2015, 22 244 en 2016, combien en 2017 ?
Plutôt confiant quant à la conjoncture en fruits et légumes notamment, avec une saison qui se termine « sans turbulences particulières », le président du salon Bruno Dupont se félicite de la « dynamique » retrouvée du concours Sival Innovation.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Méthaniser, pour mieux valoriser ses effluents
  En début d’année prochaine, une unité de méthanisation verra le jour à Sanxay. À sa tête, deux éleveurs qui cherchaient à…
Elise fabrique des tommes et des yaourts de brebis
  Elle est la première dans la Vienne à transformer le lait de brebis en fromages et en yaourts. Élise Breton est en finale du…
Les vêlages d’été, une bonne idée ?
Depuis une dizaine d’années, le Gaec Bodin concentre une partie de ses vêlages en été. Un choix qui lui permet de répondre à la…
Les veaux de boucherie, le projet idéal pour l’installation d’Alexandre
En découvrant sur le tard la production de veaux de boucherie, Alexandre Durand a réuni tous ses critères pour une installation…
Cochons d’Antran: de la vente directe et des gîtes
  Céline Bois, éleveuse de porcs à Antran, et Alexandre Thomas, formateur au lycée agricole de Montmorillon, ont lancé leur gamme…
Une vente qui ne fait toujours pas l’unanimité
  La vente d’une exploitation agricole de plus de 2000 hectares dans la Vienne revient dans l’actualité, avec le choix réalisé…
Publicité