Aller au contenu principal

Revenu agricole
Le revenu agricole a chuté de 15% en 2013

Conséquence du retournement des marchés des grandes cultures et poursuite de la crise de l’élevage, le revenu agricole s’inscrit nettement en baisse en 2013.

Dans les élevages ovins, le résultat recule à 17 600 euros.
Dans les élevages ovins, le résultat recule à 17 600 euros.
© Institut de l’elevage

Mauvais millésime pour le revenu agricole. Après trois années de hausse, le résultat courant avant impôts par actif non salarié des exploitations agricoles s’est replié en 2013, à 29 400 euros en moyenne. Il est inférieur de 18,7 % par rapport à celui de 2012 (36 100 €) et de 15,1 %  par rapport à la moyenne des trois dernières années
(34 600 €). Cette baisse a frappé la plupart des exploitations agricoles à l’exception de la viticulture et de l’arboriculture. L’année 2013  a été marquée par le retournement des cours internationaux des matières premières agricoles, ce qui a plombé le revenu des producteurs de grandes cultures. Alors que dans les exploitations d’élevage, le recul des volumes de la plupart des productions animales, conjugué à un maintien à haut niveau des coûts de  production, alimentation animale notamment, a pesé sur la rentabilité malgré une évolution favorable des prix. Seul l’élevage laitier a enregistré une hausse timide des résultats.

Lire la suite en page 7 d'Agri79

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Salarié agricole à Augé, Loïs a combattu les feux en Gironde
Depuis le 18 juillet, une vingtaine de sapeurs-pompiers deux-sévriens, volontaires et professionnels, partent toutes les 72 h en…
Quand les ovins cohabitent avec les arbres
Le concours national Graines d’agriculteurs est organisé par Terres Innovantes, le fonds de dotation de Jeunes Agriculteurs. Il…
Vente aux enchères : « Du jamais vu en Rouge de l’Ouest »

Des prix moyens à 930 € le bélier et trois top prix à plus de 2 500 €, même les plus anciens éleveurs de Rouge de l’Ouest n’…

Des produits locaux, mis en conserve localement
Avec « la Conserverie du Moulin », Axel Patissous a lancé la commercialisation de ses rillettes de porc, de poulet et de plats…
« La modulation des doses est une innovation majeure pour l’agriculture »
Au Gaec la Roche Ruffin, à Pamproux, la modulation des apports d’intrants est entrée dans les pratiques depuis 2018 avec l’…
Moissons : des rendements décevants en Poitou-Charentes
La récolte de céréales dans le département est terminée depuis quelques jours. Les organismes stockeurs font part de leurs…
Publicité