Aller au contenu principal

Le projet français pour la Pac 2020

La France veut prendre les devants dans le débat qui s'ouvre sur le futur de la Pac. Présentation des idées du gouvernement.

© N.C.

Stéphane Le Foll a présenté le 31 mai, lors de la réunion informelle des ministres de l'agriculture de l'UE à Amsterdam, le projet de la France pour la Pac après 2020. Un document de sept pages qui prévoit une réforme structurée autour de trois objectifs : croissance et emploi « dans une logique d'innovation et de transition vers de nouveaux modèles de production » ; réponses aux défis environnementaux, climatiques et territoriaux et enfin renforcement de la résilience du secteur face aux aléas et crises économiques, climatiques, sanitaires.
La France préconise le maintien des paiements découplés et du paiement redistributif pour les premiers hectares, ainsi que du régime des aides couplées qui devrait être rendu plus flexible pour soutenir non seulement les filières fragiles mais aussi les filières émergentes et les systèmes de production « vertueux ».


À cela s'ajouteraient un partenariat européen pour l'innovation (PEI) dans l'agroalimentaire et la bioéconomie ; des taux d'aides majorés pour les investissements visant une double performance économique et environnementale « dans une approche agro-écologique » ; la création d'un contexte favorable pour accroître les investissements s'inscrivant dans la « révolution numérique » agricole ; un dispositif de crédits à l'exportation ; le soutien à l'installation de jeunes agriculteurs, en insistant aussi sur l'aide à la formation ainsi que la diversification et la réorientation vers une nouvelle production.

Plus d'infos dans le journal Agri 79 du 24 juin 2016

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Salarié agricole à Augé, Loïs a combattu les feux en Gironde
Depuis le 18 juillet, une vingtaine de sapeurs-pompiers deux-sévriens, volontaires et professionnels, partent toutes les 72 h en…
Quand les ovins cohabitent avec les arbres
Le concours national Graines d’agriculteurs est organisé par Terres Innovantes, le fonds de dotation de Jeunes Agriculteurs. Il…
Des produits locaux, mis en conserve localement
Avec « la Conserverie du Moulin », Axel Patissous a lancé la commercialisation de ses rillettes de porc, de poulet et de plats…
Vente aux enchères : « Du jamais vu en Rouge de l’Ouest »

Des prix moyens à 930 € le bélier et trois top prix à plus de 2 500 €, même les plus anciens éleveurs de Rouge de l’Ouest n’…

« La modulation des doses est une innovation majeure pour l’agriculture »
Au Gaec la Roche Ruffin, à Pamproux, la modulation des apports d’intrants est entrée dans les pratiques depuis 2018 avec l’…
Moissons : des rendements décevants en Poitou-Charentes
La récolte de céréales dans le département est terminée depuis quelques jours. Les organismes stockeurs font part de leurs…
Publicité