Aller au contenu principal

Le projet français pour la Pac 2020

La France veut prendre les devants dans le débat qui s'ouvre sur le futur de la Pac. Présentation des idées du gouvernement.

© N.C.

Stéphane Le Foll a présenté le 31 mai, lors de la réunion informelle des ministres de l'agriculture de l'UE à Amsterdam, le projet de la France pour la Pac après 2020. Un document de sept pages qui prévoit une réforme structurée autour de trois objectifs : croissance et emploi « dans une logique d'innovation et de transition vers de nouveaux modèles de production » ; réponses aux défis environnementaux, climatiques et territoriaux et enfin renforcement de la résilience du secteur face aux aléas et crises économiques, climatiques, sanitaires.
La France préconise le maintien des paiements découplés et du paiement redistributif pour les premiers hectares, ainsi que du régime des aides couplées qui devrait être rendu plus flexible pour soutenir non seulement les filières fragiles mais aussi les filières émergentes et les systèmes de production « vertueux ».


À cela s'ajouteraient un partenariat européen pour l'innovation (PEI) dans l'agroalimentaire et la bioéconomie ; des taux d'aides majorés pour les investissements visant une double performance économique et environnementale « dans une approche agro-écologique » ; la création d'un contexte favorable pour accroître les investissements s'inscrivant dans la « révolution numérique » agricole ; un dispositif de crédits à l'exportation ; le soutien à l'installation de jeunes agriculteurs, en insistant aussi sur l'aide à la formation ainsi que la diversification et la réorientation vers une nouvelle production.

Plus d'infos dans le journal Agri 79 du 24 juin 2016

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

François Berthelot
Disparition de François Berthelot

C'est avec stupeur que la rédaction a appris le décès de François Berthelot, mercredi dernier, suite à un accident avec un…

Intempéries de printemps : cas de force majeure reconnu pour tout le département

Les fortes intempéries intervenues en sortie d’hiver et au printemps ont, pour certaines exploitations, empêché les semis…

Michel Cousseau retrace dans cet ouvrage le récit que son papa lui a fait le jour de ses 92 ans de son enfance, dans les Deux-Sèvres et la Vienne.
La vie des paysans du Poitou dans un livre
Dans son dernier livre, Michel Cousseau raconte la vie presque ordinaire d'Alexandre, son papa. Pas tout à fait ordinaire, parce…
Lionel Simon (2e à gauche), entouré de ses salariés : Dylan Jaulin, Flavie Gourbault, Floriane Cousineau.
"Je fais du lait en individuel avec des salariés"

Suite au départ de son associé, Lionel Simon, à La Peyratte, a choisi de garder le troupeau laitier et d'organiser la main d'…

Une des deux lagunes a été découpée dans la nuit de jeudi à vendredi.
Des dégradations en marge des festivités

Il y a quelques jours, une dizaine de syndicats, associations et partis politiques avaient appelé à des actions le long du…

Il est important de distinguer la fusariose du microdochium (exemple ci-dessus), qui ne produit pas de mycotoxines toxiques pour les êtres humains.
Il est encore tempsde protéger les épis tardifs

Les conditions humides courant montaison et les pluies répétées ont pu favoriser le développement de l'inoculum initial, et…

Publicité