Aller au contenu principal

Le méteil comme base de l’autonomie alimentaire

Le méteil ensilage et enrubannage, riche en cellules digestibles et en fibres, est une base intéressante de la ration des animaux.

Michel Lepertel, nutritionniste indépendant (à droite), intervient dans les élevages pour adapter les cultures de l’exploitation aux besoins nutritionnels des animaux.
Michel Lepertel, nutritionniste indépendant (à droite), intervient dans les élevages pour adapter les cultures de l’exploitation aux besoins nutritionnels des animaux.
© C.M.

Si la poursuite de l’autonomie alimentaire, au moins maximale, idéalement totale, est érigée en modèle à suivre pour nombre d’exploitants, les moyens pour l’atteindre restent complexes. S’il n’existe pas de solutions uniformes applicables à tous, le nutritionniste Michel Lepertel recommande particulièrement l’implantation du méteil, qui apparaît pour lui comme une bonne solution pour satisfaire les besoins quotidiens des animaux. Le méteil ensilage ou enrubannage, pauvre en amidon et riche en cellulose digestible et en fibres, correspond à tous les animaux, à l’exception des jeunes de moins de douze mois.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Un enrobé végétal sur une portion de route en Deux-Sèvres

C’est un chantier un peu particulier qui s’est déroulé la semaine dernière dans la zone d’activité de l’…

Salarié agricole à Augé, Loïs a combattu les feux en Gironde
Depuis le 18 juillet, une vingtaine de sapeurs-pompiers deux-sévriens, volontaires et professionnels, partent toutes les 72 h en…
Quand les ovins cohabitent avec les arbres
Le concours national Graines d’agriculteurs est organisé par Terres Innovantes, le fonds de dotation de Jeunes Agriculteurs. Il…
Des produits locaux, mis en conserve localement
Avec « la Conserverie du Moulin », Axel Patissous a lancé la commercialisation de ses rillettes de porc, de poulet et de plats…
Vente aux enchères : « Du jamais vu en Rouge de l’Ouest »

Des prix moyens à 930 € le bélier et trois top prix à plus de 2 500 €, même les plus anciens éleveurs de Rouge de l’Ouest n’…

« La modulation des doses est une innovation majeure pour l’agriculture »
Au Gaec la Roche Ruffin, à Pamproux, la modulation des apports d’intrants est entrée dans les pratiques depuis 2018 avec l’…
Publicité