Aller au contenu principal

Le machinisme, facteur de développement

Dans le cadre du comité régional d’orientation pour l’agriculture biologique, s’est tenue une table ronde sur la recherche et le développement, spécifiquement pour ce type de production.

La deuxième table ronde a permis de mettre en avant la nécessaire innovation en bio, notamment en ce qui concerne le machinisme.
La deuxième table ronde a permis de mettre en avant la nécessaire innovation en bio, notamment en ce qui concerne le machinisme.
© V. Marmuse/CAIA

«L’innovation technique est importante autant pour les bio que pour les conventionnels et les uns et les autres ont des choses à partager », a affirmé en préambule le président de la chambre régionale d’agriculture, Dominique Graciet, au moment de lancer la deuxième table ronde du comité régional d’orientation pour l’agriculture biologique qui s’est tenu à Périgueux le 7 novembre.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Père et fils se lancent dans la culture de framboises à grande échelle
Face à une difficulté croissante à valoriser la production de céréales, Philippe Dinais s’oriente vers des cultures mieux…
Les futurs chevaux champions de saut naissent à Esse
La famille Courdent a lancé un élevage de chevaux de sport à Esse, spécialisé dans le saut d’obstacles.
Une installation synonyme de diversification
Théophile Baudoin va rejoindre la ferme familiale début 2024. À la production de viande bovine en place, il veut ajouter un…
Quand les enfants reviennent s’installer à la ferme
 Après avoir chacun expérimenté le salariat et d’autres milieux de travail, Dylan et Erwan Guynouard ont choisi de revenir sur l’…
Chanvre Mellois labellise sa production
L’entreprise des 14 agriculteurs associés de Chanvre Mellois accroit sa production et ses ventes, sécurisant encore son assise…
Fabrice tutore les jeunes pousses… d’éleveurs caprins !
Des acteurs du plan Capr’1 ont mis en place un système de tutorat caprin en Nouvelle-Aquitaine Pays-de-la-loire. Une dizaine d’…
Publicité