Aller au contenu principal

Le DUERP, obligatoire pour l'emploi salarié

Le document unique d'évaluation des risques professionnels (DUERP) est obligatoire dans toutes les entreprises qui embauchent des travailleurs : salariés mais aussi stagiaires, apprentis et prestataires de services (par exemple le service de remplacement).

L'objectif est de lister les différents travaux de l'entreprise et les situations dangereuses pour les salariés, et de mettre en place les mesures de prévention pour supprimer ces risques. Cela permet de formaliser les consignes de prévention attachées à chaque poste et d'assurer une meilleure transmission des consignes. Le DUERP doit être mis à jour lorsqu'il y a un changement important sur l'exploitation (modification de bâtiment, nouveau matériel...).

L'absence de DUERP peut remettre en cause la prise en charge d'un accident du travail par la MSA, et le document est demandé par l'inspection du travail lorsqu'elle se déplace sur un accident.

La Pac 2023-2027 a introduit l'éco-conditionnalité sociale, ce qui implique que les éventuelles sanctions (notamment en l'absence de DUERP) émanant d'un contrôle de l'inspection du travail sont susceptibles de porter sur ces aides.

Il est de la responsabilité du chef d'entreprise de rédiger et tenir à jour ce document, seul ou avec une aide extérieure. Le document doit être facilement exploitable et pédagogique, soit une dizaine de pages maximum.

De part son rôle d'accompagnement des agriculteurs dans leurs obligations réglementaires, la MSA assure gratuitement l'aide à la rédaction du DUERP, soit par une visite personnalisée sur l'exploitation, soit par son intervention lors de formations spécifiques.

Pour plus d'informations, contactez la MSA au 05 49 06 30 76. Des formations gratuites (fonds Vivéa) sont proposées par la chambre d'agriculture, les 19 mars et 28 novembre. Contacter Lucie Geoffrion au 07 71 74 25 72.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

L'atelier des 6 Vallées réunit des producteurs de la Vienne et des Deux-Sèvres.
L'Atelier des Vallées prend forme
L'atelier collectif de découpe et de transformation de produits locaux des Vallées devrait voir le jour début 2026 à Coulombiers…
Les membres du syndicat de la race Limousine des Deux-Sèvres ont acté une présidence partagée entre Bruno Valadeau et Killian Girault.
Deux présidents pour la Limousine

La présidence du syndicat deux-sévrien de la Limousine est désormais partagée entre Bruno Valadeau et Killian Girault, un…

Baptiste Conreaux amène les commandes de fruits, légumes, jus et œufs à la porte de ses clients.
Des produits locaux livrés à domicile

Si la demande de livraison de fruits et légumes locaux était forte pendant la crise sanitaire, elle s'est bien estompée ces…

Laurette Didière vient de créer son agence Charentes In Flow.
Découverte touristique sur-mesure des Charentes
Laurette Didière créé une agence de tourisme réceptive : Charentes In Flow.
La Chambre d'agriculture de Charente (représentée par son président Christian Daniau) a porté le dossier pour tout le Poitou-Charentes. Aux manettes : le service Environnement, dirigé par Audrey Triniol.
La MAEC zone intermédiaire financée en intégralité
Tous les agriculteurs éligibles à la mesure agro-environnementale et climatique "zone intermédiaire en Poitou-Charentes", qui en…
Guillaume Roux et Cassandra Bœuf veillent sur leurs escargots.
Nouveaux anges gardiens pour les cagouilles
Cassandra Bœuf et Guillaume Roux ont repris la Cagouille charentaise, à Mons. L'exploitation hélicicole va déménager dans les…
Publicité