Aller au contenu principal

Le colza : « la déception de l’année »

Après les précipitations de cette semaine, les battages vont reprendre de plus belle. D’ores et déjà, les opérateurs s’accordent sur la catastrophe que représente la récolte de colza. Les premiers tours de champs en blé présentent des résultats corrects.

En colza, dès les premières trémies livrées, les craintes des dernières semaines se sont confirmées. Au nord, comme au sud, les opérateurs parlent « de la déception de l’année ».
En colza, dès les premières trémies livrées, les craintes des dernières semaines se sont confirmées. Au nord, comme au sud, les opérateurs parlent « de la déception de l’année ».
© Stéphane LEITENBERGER

Entre 20 et 50 mm dans le nord du département, selon Luc Bienaimé, et entre 2 et 20 mm dans le Niortais, selon Médéric Brunet de Sèvre et Belle. Cette semaine, sur les territoires les plus arrosés, les précipitations ont arrêté le travail des moissonneuses-batteuses. Ce week-end, le soleil revenu, la récolte va reprendre sur l’ensemble des Deux-Sèvres. Les dernières orges seront rentrées dans le bocage. « Les livraisons reçues jusqu’à présent - 80 % de la sole - présentent un rendement moyen de 60 q/ha. Une production qui correspond à la moyenne des potentiels locaux », juge le négociant. Selon Médéric Brunet, plus au sud, la moyenne se stabilise à 62 q/ha, avec des déceptions à 55 q et des bonnes nouvelles à 75 q. « Le poids spécifique de la collecte aujourd’hui rentrée varie entre 65 et 70 kg. Une caractéristique qui correspond aux attentes du marché », se satisfait le directeur de la coopérative. Luc Bienaimé évalue cet indicateur légèrement en deçà du niveau présenté par son confrère. « Nous tournerons aux alentours de 62, 65 kg ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Agathe Raimbert est installée en son nom et est salariée de son conjoint sur une exploitation bovin viande à Saint-Pierre-de-Maillé.
Une agricultrice candidate aux Européennes
Elles ont lieu dans un peu plus de 4 mois, mais les élections européennes ne soulèvent pas un entrain important. Dans la Vienne,…
Johnny et Thierry Boisson partagent la même impression sur la complexité administrative.
"Toujours des craintes pour l'avenir de l'exploitation"
Les manifestations agricoles de ces dernières semaines ont montré une complexité administrative et une dépendance à la Pac qui n'…
En mars 2021, un loup avait été retrouvé à Lathus-Saint-Rémy. Il avait été percuté par un train.
Possibles attaques de loup dans la Vienne
Après de fortes suspicions la semaine dernière dans les Deux-Sèvres des attaques de brebis ont été constatées dans la Vienne…
Estelle et Pascal Giraudeau fabriquent des pâtes et de la farine avec le blé, tendre et dur, produit sur l'exploitation.
Avec un bon blé, on fait des bonnes pâtes
À la recherche de valeur ajoutée sur leur production de blé, Pascal et Estelle Giraudeau ont décidé de faire de la farine, et des…
"Ce qui me ronge le plus le matin, c'est de m'assurer que je vais bien pouvoir régler telle ou telle facture", confie Sébastien Martin.
Ovins : "Je n'arrive pas à dégager un revenu"

Jeune installé dans la Vienne, Sébastien Martin est venu pour la première fois manifester. Originaire de Belgique, cet éleveur…

Blocages des cinq principaux Leclerc des Deux-Sèvres pour réclamer de la transparence

Toute la journée du 23 février, les tracteurs de la Fnsea 79 et de JA 79 ont bloqué les accès aux parkings des magasins…

Publicité