Aller au contenu principal

Le collectif et le bénévolat pour assurer les missions de la Fredon 17

Beaucoup de chiffres ont été donnés lors de l'assemblée générale de la Fredon 17, le 29 juin, à Nieulle-sur-Seudre. Le bénévolat et le collectif jouent un rôle essentiel.

Une minute !
Les articles publiés entre le 15 et le 30 juillet sur CaracTerres.fr sont en accès libre ! Vous pouvez ainsi découvrir le contenu de nos quatre journaux. 
Pour rejoindre notre communauté d’abonnés, direction la boutique en ligne. 
Déjà abonné ? Activez votre compte numérique ici en réinitialisant votre mot de passe. En cas de difficulté, contactez-nous à redaction@caracterres.fr

 

L'assemblée générale de la Fredon Charente-Maritime est toujours l'occasion de mesurer toute la force du bénévolat, du collectif et l'engagement des instances pour mener à bien les missions qui lui sont confiées : luttes contre le ragondin, les chenilles processionnaires, les frelons asiatiques, les rongeurs commensaux, les taupes... C'est aussi avoir connaissance, par de nombreux chiffres, du résultat de l'année écoulée. C'est à Nieulle-sur-Seudre, "territoire à marais, donc aux ragondins", comme l'a rappelé le président Pierre Borde, que s'est déroulée la rencontre, le jeudi 29 juin.

Les ragondins face à la sécheresse

L'année 2022 a été marquée par la canicule et la sécheresse, provoquant un assèchement des canaux, d'où des difficultés pour mener une lutte. "Le ragondin migre en fonction du temps, de l'eau et de la nourriture " fait savoir le président notant au passage leur appétence pour les maïs. Près de 65 800 ragondins ont été prélevés que ce soit par piégeage ou par tir contre 66 700 en 2021, soit une diminution de 1,3 %.

Une action menée par 262 piégeurs bénévoles pour environ 13 800 rongeurs aquatiques. 379 présidents d'ACCA ont réalisé une liste de tireurs. La Fredon 17 a distribué 2 802 cartes de tireurs. 50 400 ragondins ont été prélevés par tir. La fédération départementale a oeuvré sur le canal Marans-La Rochelle, sur les voies de la SNCF, ou bien au téléski nautique de Saujon. Une lutte d'autant plus nécessaire pour la santé humaine mais aussi pour éviter leur prolifération, qui représente une menace pour l'équilibre des zones humides. Laurent Lay a attiré l'attention des 80 personnes présentes en expliquant " qu'un couple de ragondins, c'est 90 petits en deux ans ".

La lutte, c'est aussi celle des corvidés, avec 150 cages-pièges. 4 660 cartouches ont été distribuées pour plus de 2 200 corvidés tués. Si le maïs avait les faveurs du corbeau, celui-ci s'attaque aussi au tournesol. Les dégâts sont importants, même si certains dans l'assemblée évoquent l'efficacité de certaines semences traitées intégrant un répulsif. " Pensez à retourner les attestations de dégâts auprès de la Chambre d'agriculture " a souligné le directeur. Au fil des années, beaucoup se sentent démunis, entre les cages ouvertes, les canons que certains néoruraux ne veulent pas entendre et les chasseurs que certains ne veulent pas voir.

Depuis 25 ans, la Fredon 17 intervient pour les chenilles processionnaires. L'année dernière, environ 600 pins ont été traités sur l'île de Ré, 350 éco-pièges livrés à la communauté de communes de l'île d'Oléron. Parmi les nombreux chiffres donnés, celui sur le frelon asiatique : 700 pièges sélectifs ont été livrés aux mairies, 66 prestations d'enlèvement de nids ont été réalisées par la structure.

Tout ce travail mené avec les bénévoles est essentiel et comme l'a fait remarquer Laurent Lay,

" on leur demande beaucoup par rapport à la reconnaissance qu'on leur donne. "

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

À Clavé, en Gâtine, cédants et repreneurs sont réunis sur l'exploitation de polyculture-élevage.
De gauche à droite : Olivier et Thierry Parent, Daniel et Valentin Nivault et François Agneray.
À 50 ans, il cède son exploitation et installe deux jeunes

À Clavé, Olivier Parent, 50 ans, a fait le choix de cesser son activité d'agriculteur après le départ à la retraite de son…

L'atelier des 6 Vallées réunit des producteurs de la Vienne et des Deux-Sèvres.
L'Atelier des Vallées prend forme
L'atelier collectif de découpe et de transformation de produits locaux des Vallées devrait voir le jour début 2026 à Coulombiers…
Les membres du syndicat de la race Limousine des Deux-Sèvres ont acté une présidence partagée entre Bruno Valadeau et Killian Girault.
Deux présidents pour la Limousine

La présidence du syndicat deux-sévrien de la Limousine est désormais partagée entre Bruno Valadeau et Killian Girault, un…

Laetitia Desclaux est installée à Orches.
" Plus qu'un travail, une véritable passion "
Laëtitia Desclaux est installée depuis mai 2023 à Orches. Elle partage son expérience de jeune installée. Entrée dans le monde du…
Laurette Didière vient de créer son agence Charentes In Flow.
Découverte touristique sur-mesure des Charentes
Laurette Didière créé une agence de tourisme réceptive : Charentes In Flow.
La taille des haies est finalement autorisée jusqu'au 15 avril inclus.
Un mois de plus pour tailler les haies

Suite aux pluies importantes de ces dernières semaines, qui ont rendu de nombreuses parcelles inaccessibles, la date d'…

Publicité