Aller au contenu principal

Le bois déchiqueté : une alternative à la paille

  

© Céline Saint-Jean

Le 6 octobre,  une journée technique sur les alternatives à la paille en élevage bovin s’est tenue  sur l’exploitation de l’EPLEFPA de Montmorillon.  Depuis 2021, l’exploitation est engagée dans un projet Casdar piloté par la chambre d’agriculture de Haute-Vienne, et dont l’objectif est de recenser les alternatives à la paille en région Nouvelle-Aquitaine. Avec de fortes disparités d’un système à l’autre, l’autonomie en paille des élevages bovins viande de Nouvelle Aquitaine n’est que de 21 %, ce qui représente un poste de dépenses non négligeable atteignant en moyenne 2,5 % des coûts de production et 60 € d’achat par vache allaitante. C’est aussi le cas sur l’exploitation du lycée. Face au manque de paille en 2021, un essai a eu lieu en stabulation sur un lot de vaches allaitantes suitées. «Nous avons travaillé en partenariat avec le pôle bois du Simer qui propose du mulsh» explique Céline Saint-Jean, directrice de l’exploitation de l’EPLEFPA de Montmorillon.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Méthaniser, pour mieux valoriser ses effluents
  En début d’année prochaine, une unité de méthanisation verra le jour à Sanxay. À sa tête, deux éleveurs qui cherchaient à…
Elise fabrique des tommes et des yaourts de brebis
  Elle est la première dans la Vienne à transformer le lait de brebis en fromages et en yaourts. Élise Breton est en finale du…
Les vêlages d’été, une bonne idée ?
Depuis une dizaine d’années, le Gaec Bodin concentre une partie de ses vêlages en été. Un choix qui lui permet de répondre à la…
Cochons d’Antran: de la vente directe et des gîtes
  Céline Bois, éleveuse de porcs à Antran, et Alexandre Thomas, formateur au lycée agricole de Montmorillon, ont lancé leur gamme…
Une vente qui ne fait toujours pas l’unanimité
  La vente d’une exploitation agricole de plus de 2000 hectares dans la Vienne revient dans l’actualité, avec le choix réalisé…
Réserves de substitution : tensions et incompréhensions montent d’un cran
Les 29 et 30 octobre, le regroupement redouté à Sainte-Soline s’est déroulé avec de nombreux heurts entre opposants aux réserves…
Publicité