Aller au contenu principal

Saint-Savin: l’audace du patrimoine et de la nature

Située à 40 km de Poitiers, à quelques encablures du parc régional de la Brenne, Saint-Savin est une pépite totalement surprenante. Longée par la Gartempe, elle abrite une Abbaye classée au patrimoine de l’Unesco, notamment pour son audace.

Elle fait partie de la même famille que la grande muraille de Chine ou le Mont Saint-Michel. Celle du patrimoine mondial de l’Unesco. L’Abbaye de Saint-Savin, dans la Vienne, est pourtant moins reconnue localement que ses cousins. Le premier à s’être aperçu de l’intérêt de cet édifice, c’est Prosper Mérimée, autour de 1 830. L’inspecteur général des monuments historiques a donc largement contribué à restaurer cet édifice, dont la construction avait débuté au IXe siècle, mais qui avait beaucoup souffert de la guerre de 100 ans et pendant la Révolution. Depuis 1840, les opérations de rénovation se sont succédées, jusqu’en 2016. Outre la bâtisse en tant que telle, et les éléments construits au fil des époques, dont l’église abbatiale de style roman, ce sont ses peintures qui sont particulièrement remarquables : plus de 400 m2 de fresques, ce qui en fait le plus ensemble en Europe. C’est donc les yeux levés que la nef, longue de 40 m se visite, pour y découvrir la vie médiévale, mais aussi des représentations de l’arche de Noé. « C’est la création de l’arche qui est représentée, ce qui est vraiment rare » souligne Antin Barrault-Baudy, responsable de la communication du site. Pour détailler ces éléments à la fois universels et exceptionnels, les agents d’accueil sont entre 6 à 13, selon les périodes de l’année. Et le site se découvre également avec des tablettes numériques ; ou lors de visites théâtralisées ; et même à travers un escape game en nocturne. Des animations surprenantes dans un tel lieu, classé au patrimoine mondial Unesco depuis 1983. « Ce qui a permis ce classement, c’est la valeur universelle des peintures, qui sont le témoignage d’une civilisation passée, et le caractère unique et exceptionnel » ajoute Antonin Barrault-Baudy, qui décrit une certaine audace dans les représentations de la nef. « C’est d’ailleurs pour cela que nous avons donné le nom d’audacieuse à l’Abbaye ». Tout juste sorti de l’édifice, il est également possible de se balader à pied dans le bourg médiéval, à vélo dans la campagne environnante ou en canoë le long de la Gartempe.

 

 

Déjeuner en paix
Si la commune compte 5 restaurants, dont le Cérasus, qui sert une cuisine gastronomique sur le site de l’Abbaye, il est possible également de se prévoir un pique-nique, le long de la Gartempe. Dans le centre-ville, la promenade Le Rochengout, qui suit un des nombreux chemins de randonnée du secteur, propose des tables et des pelouses qui permettent un déjeuner avec vue sur la rivière, l’Abbaye, mais aussi quelques moutons et baudets du Poitou. Et pour ceux qui n’ont pas apporté de quoi se restaurer, pas de panique ! Il y a de quoi se confectionner son pique-nique dans le centre-ville, et notamment, le vendredi, jour de marché, où les producteurs locaux sont nombreux. Les burgers de la brasserie Fa Si La Manger peuvent être dégustés sur cette aire. Avec des frites maisons à tomber.
 
 
Lingerie de luxe
Même si cette boutique n’est pas à Saint-Savin, mais à Saint-Germain, il suffit de traverser la Gartempe pour la trouver, et c’est un incontournable ! À quelques centaines de mètres où ont longtemps été fabriqués les sous-vêtements Aubade (la production est aujourd’hui délocalisée, mais le site a conservé son activité de plateforme logistique), la marque a maintenu son magasin d’usine. Joëlle Robert, la responsable, accueille les clientes avec Fanny et Laura, pour leur proposer des sous-vêtements Aubade à prix cassés. « Nous vendons des collections qui ont au moins 9 mois, avec une réduction de 33 % ». Et plusieurs fois dans l’année, des opérations promotionnelles, braderies, et soldes sont organisés. Des bonnes affaires pour ces soutiens-gorge et bas de très grande qualité, assorties des conseils bien avisés des vendeuses, et le tout dans une ambiance cosy, puisque la boutique est installée dans une ancienne maison d’habitation, particulièrement charmante. Les clientes sont rares à ne pas remarquer les tomettes du sol. « Nous avons une clientèle locale, des gens de passage qui font la route entre Poitiers et Chateauroux, et aussi les touristes. On se renvoit des gens, avec l’abbaye ». La boutique a d’ailleurs failli s’installer au pied de l’édifice, il y a 17 ans, avant d’opter pour cet emplacement. Même si l’audace fait partie intégrante de l’Abbaye, cela a quand même sûrement évité quelques polémiques…
 

 

Retrouvez d'autres villages atypiques en Nouvelle-Aquitaine dans notre dossier estival

 
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Agathe Raimbert est installée en son nom et est salariée de son conjoint sur une exploitation bovin viande à Saint-Pierre-de-Maillé.
Une agricultrice candidate aux Européennes
Elles ont lieu dans un peu plus de 4 mois, mais les élections européennes ne soulèvent pas un entrain important. Dans la Vienne,…
Johnny et Thierry Boisson partagent la même impression sur la complexité administrative.
"Toujours des craintes pour l'avenir de l'exploitation"
Les manifestations agricoles de ces dernières semaines ont montré une complexité administrative et une dépendance à la Pac qui n'…
Estelle et Pascal Giraudeau fabriquent des pâtes et de la farine avec le blé, tendre et dur, produit sur l'exploitation.
Avec un bon blé, on fait des bonnes pâtes
À la recherche de valeur ajoutée sur leur production de blé, Pascal et Estelle Giraudeau ont décidé de faire de la farine, et des…
"Ce qui me ronge le plus le matin, c'est de m'assurer que je vais bien pouvoir régler telle ou telle facture", confie Sébastien Martin.
Ovins : "Je n'arrive pas à dégager un revenu"

Jeune installé dans la Vienne, Sébastien Martin est venu pour la première fois manifester. Originaire de Belgique, cet éleveur…

Blocages des cinq principaux Leclerc des Deux-Sèvres pour réclamer de la transparence

Toute la journée du 23 février, les tracteurs de la Fnsea 79 et de JA 79 ont bloqué les accès aux parkings des magasins…

Jason Morisson installe son food-truck quatre soirs chaque semaine à Claix, Champniers, Soyaux et Linars.
Rainbow Burger sublime les goûts et les couleurs 
Jason Morisson a créé en octobre 2022 son food-truck de burgers faits avec des produits charentais. 
Publicité