Aller au contenu principal

L'amour de l'agriculture se transmet par un stage

Depuis quelques semaines, Annabel Peetom et Mark Polle (Gaec de la Giraudière à Nueil-l'espoir) accueillent en stage Lisa Labelle, en formation à la MFR de Sansais (79). Une façon de transmettre les techniques mais aussi l'amour du métier d'éleveur.

Lisa Labelle (au centre) est en stage avec Annabel Peetom et Mark Polle, arrivés il y a 2 ans sur l'exploitation de la Giraudière à Nueil l'espoir.
Lisa Labelle (au centre) est en stage avec Annabel Peetom et Mark Polle, arrivés il y a 2 ans sur l'exploitation de la Giraudière à Nueil l'espoir.
© Marine Nauleau

En février 2022, la rédaction de La Vienne Rurale était allée rendre visite à Annabel Peetom et Mark Polle (lire notre article du 18 février 2022). Ils étaient installés depuis fin 2021 à la tête du Gaec de la Giraudière à Nueil-l'Espoir. Le couple arrivait alors des Pays Bas pour reprendre l'exploitation de vaches laitières de Pierre Augereau. Deux ans plus tard, le couple accueille Lisa Labelle, en stage. Après une seconde générale, elle a intégré cette année la première année de bac professionnel Conduite et gestion de l'entreprise agricole (CGEA) à la MFR de Sansais dans les Deux-Sèvres. À la surprise de ses parents, qui ne travaillent pas du tout dans ce secteur. "J'ai rencontré Mark et Annabel à la foire de la laine en 2022 et je leur ai expliqué que je voulais changer de voie. Je leur ai demandé s'ils me prendraient en stage pendant 8 semaines. Ils ont accepté. Au départ, j'étais un peu perdue dans l'exploitation parce que chacun à son travail. L'organisation est bien huilée. Aujourd'hui ça va beaucoup mieux" souligne la jeune stagiaire de 16 ans qui ne cache pas son amour pour les animaux. "J'aime être avec les vaches et leurs veaux. Ici, il y en a une qui me suit partout. J'aime aussi les cultures" reprend Lisa Labelle. Ses maîtres de stage saluent sa gentillesse et sa curiosité et, de son côté, Annabel Peetom avoue apprécier de pouvoir expliquer son métier et le fonctionnement des robots de traite.

Une exploitation en pleine expansion

Après son bac, Lisa Labelle souhaite s'orienter vers un BTS Analyse, conduite et stratégie de l'entreprise (ACSE) et précise qu'elle aimerait "jbien reprendre une exploitation plus tard". Pour l'heure, elle a l'opportunité de suivre le parcours atypique d'Annabel Peetom et Mark Polle venus des Pays Bas reprendre une exploitation dans la Vienne. Deux ans après, ils se disent "très contents de leur travail ici", s'étant bien intégrés, même si le français constitue encore une barrière. Cela ne les empêche pas de construire des projets, et, en premier lieu, une nouvelle stabulation. Le bâtiment va prochainement sortir de terre, équipé pour 150 vaches (contre 120 actuellement sur l'exploitation) ainsi que d'un robot de traite supplémentaire ( il y en aura 3 au total) et d'une fosse à lisier. Un investissement d'ampleur nécessaire pour répondre aux nouvelles normes et, pour le couple, projeter leur exploitation sur les 25 prochaines années.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

François Berthelot
Disparition de François Berthelot

C'est avec stupeur que la rédaction a appris le décès de François Berthelot, mercredi dernier, suite à un accident avec un…

Intempéries de printemps : cas de force majeure reconnu pour tout le département

Les fortes intempéries intervenues en sortie d’hiver et au printemps ont, pour certaines exploitations, empêché les semis…

Un collectif s'est constitué pour faire une offre de rachat de la Ferme de la Combe.
Adriers : une vente d'exploitation controversée

Membres de la Confédération Paysanne 86, adhérents de l'association des Prés survoltés, élus et particuliers : ils…

Michel Cousseau retrace dans cet ouvrage le récit que son papa lui a fait le jour de ses 92 ans de son enfance, dans les Deux-Sèvres et la Vienne.
La vie des paysans du Poitou dans un livre
Dans son dernier livre, Michel Cousseau raconte la vie presque ordinaire d'Alexandre, son papa. Pas tout à fait ordinaire, parce…
Lionel Simon (2e à gauche), entouré de ses salariés : Dylan Jaulin, Flavie Gourbault, Floriane Cousineau.
"Je fais du lait en individuel avec des salariés"

Suite au départ de son associé, Lionel Simon, à La Peyratte, a choisi de garder le troupeau laitier et d'organiser la main d'…

Une des deux lagunes a été découpée dans la nuit de jeudi à vendredi.
Des dégradations en marge des festivités

Il y a quelques jours, une dizaine de syndicats, associations et partis politiques avaient appelé à des actions le long du…

Publicité