Aller au contenu principal

Événements
L'Agro'Fest rempile pour une deuxième édition

Le rendez-vous qui mêle agriculture, biodiversité et loisirs sera de retour au lycée Desclaude de Saintes les 24 et 25 mai prochains. De nombreuses nouveautés s'ajouteront aux activités et participants de la première édition.

Les organisateurs attendent une fréquentation bien plus élevée que l'an passé.
Les organisateurs attendent une fréquentation bien plus élevée que l'an passé.
© Kévin Brancaleoni

Un événement mêlant des aspects ludiques et instructifs autour des formations proposées par l'Agrocampus de Saintonge : voilà le concept de l'Agro'Fest, rendez-vous initié l'an passé par trois collègues de l'établissement public, Rodolphe Zegrar, Lucie Gilard et Sébastien Riquart. Après une première édition plutôt réussie malgré une météo capricieuse et une préparation assez rapide (quatre mois environ), ils remettent le couvert les vendredi 24 et samedi 25 mai pour un deuxième opus, toujours au lycée Desclaude à Saintes.

La fréquentation devrait être largement en hausse. L'an passé, 800 personnes étaient venues sur les deux jours ; cette année, ce sera beaucoup plus rien qu'avec les jeunes prévus pour la journée du vendredi. « Nous attendons environ 900 scolaires », explique Sébastien Riquart. « Ça va des classes de CP jusqu'aux étudiants de BTS. » Ils pourront découvrir des ateliers sur l'agriculture, l'eau ou encore la biodiversité, tout au long de la journée. Si les plus jeunes viendront des écoles de Saintes, les plus grands seront issus des établissements de l'Agrocampus (Lycée du Petit Chadignac, aussi à Saintes, mais aussi Le Renaudin à Jonzac) et d'autres lycées de l'enseignement agricole du département. Des classes du Campus de l'alimentation Enilia-Ensmic de Surgères et du lycée agricole privé Saint-Antoine de Bois sont ainsi attendues. Les deux établissements seront aussi présents pour réaliser des animations tout au long du week-end. « L'Enilia proposera aux différents groupes des ateliers de production de glaces, de fromages, de chocolat », révèle Sébastien Riquart. Pour Saint-Antoine, ce seront plutôt des démonstrations de soins équins. Le lycée de la Mer de Bourcefranc-le-Chapus sera également présent pour une vente d'huîtres. Un beau reflet de la coopération entre les établissements agricoles du département.

Deux concerts au lieu d'un

Autre angle de cet événement : les coopérations internationales, pour faire écho par exemple à l'accueil au sein de l'Agrocampus de deux jeunes, venus du Bénin et de Guinée. L'Afdi et l'ONG AgriSud seront ainsi présents parmi la soixantaine de partenaires de l'événement - contre une vingtaine l'an passé. 

« Il y aura des fournisseurs d'agroéquipements, des coopératives, la Chambre d'agriculture, les différentes instances de l'eau, des associations comme la Water Family ou les P'tits débrouillards... On a aussi développé cette année un village pro, où l'on va essayer de promouvoir le secteur agricole par les entreprises et les écoles. Par exemple, sur le secteur viticole, c'est la maison Boinaud qui va venir promouvoir la filière cognac, avec des formateurs, des professeurs, pour présenter les différents débouchés. »

Du côté des activités, une table ronde permettra d'évoquer l'agroforesterie le vendredi à 17h30. Le samedi proposera un repas fermier avec cochon à la broche et des baptêmes de tracteur. En revanche, le concours Prim'Holstein un temps annoncé a dû être annulé. « Avec la météo compliquée de cette année, nous avons beaucoup d'éleveurs qui ont été obligés de se décommander pour faire les foins », indique Sébastien Riquart. « Mais nous allons faire une présentation d'animaux, des différentes races de laitières présentes dans le secteur : Prim'Holstein, mais aussi Normandes, Jersiaises, Brunes... Ce sera quelque chose d'un peu moins lourd, où il y aura besoin de moins d'éleveurs. Nous ferons le concours l'année prochaine, en espérant qu'on ait une belle année ! »

Enfin, l'Agro'Fest n'oubliera pas son côté « festival » avec un concert chaque soir (au lieu d'un seul l'an passé). Le rock alternatif sera à l'honneur le vendredi avec La Brigade du Kif, tandis que le samedi sera plus électro avec la présence de plusieurs DJs. Le tout accessible gratuitement, avec présence de restauration sur place. Reste à savoir si la météo sera de la partie pour permettre à la fête d'être tout à fait réussie...

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

François Berthelot
Disparition de François Berthelot

C'est avec stupeur que la rédaction a appris le décès de François Berthelot, mercredi dernier, suite à un accident avec un…

Intempéries de printemps : cas de force majeure reconnu pour tout le département

Les fortes intempéries intervenues en sortie d’hiver et au printemps ont, pour certaines exploitations, empêché les semis…

Timothée Goudeau, non issu du milieu agricole, est actuellement en parrainage sur une ferme bovine à Boisragon.
Pâturage tournant et ACS : Timothée raisonne son projet

À Boisragon, l'apprenti Timothée Goudeau se prépare à reprendre la ferme de bovins allaitants de Philippe Juin, qui part à la…

Michel Cousseau retrace dans cet ouvrage le récit que son papa lui a fait le jour de ses 92 ans de son enfance, dans les Deux-Sèvres et la Vienne.
La vie des paysans du Poitou dans un livre
Dans son dernier livre, Michel Cousseau raconte la vie presque ordinaire d'Alexandre, son papa. Pas tout à fait ordinaire, parce…
En attendant l'arrivée des pigeons début septembre, Kenny Violette aménage pour mécaniser au maximum la production.
S'installer en pigeons : un projet sécurisant et familial

Kenny Violette va relancer un élevage de pigeons à Gourgé à la fin de l'été. Un projet qui lui permet d'assouvir son rêve d'…

Une des deux lagunes a été découpée dans la nuit de jeudi à vendredi.
Des dégradations en marge des festivités

Il y a quelques jours, une dizaine de syndicats, associations et partis politiques avaient appelé à des actions le long du…

Publicité