Aller au contenu principal

Concours
L’agriculture vue des collèges

Les élèves du collège Jean-Rostand de Thouars (79) se sont manifestement bien amusés lors de la visite d’un élevage allaitant de Geay. Photographies, textes et bulles ont séduit le jury régional du concours « La Terre vue des collèges ».

En tout, sept classes de troisième de Poitou-Charentes ont participé au concours. Celles qui se sont déplacées le 31 janvier à Angoulême ont visité le festival de la BD.
En tout, sept classes de troisième de Poitou-Charentes ont participé au concours. Celles qui se sont déplacées le 31 janvier à Angoulême ont visité le festival de la BD.
© F. L.
Les élèves de troisième « Découverte professionnelle » du collège de Thouars ont accueilli l’annonce de leur victoire avec de longs cris de joie ! Leur ébauche de bande dessinée, remplie de jeux de mots à l’image de son titre : « Oh ! La vache ! », n’a causé que peu de débats entre les membres du jury régional, présidé par le jeune agriculteur de Charente, Marc Spanjers. La BD charentaise (« Le trésor trouvé… à la ferme de Nonac ») présentée par le collège de Chalais s’est imposée juste derrière, suivie par la bucolique « Vie à la campagne » du collège Eugène-Fromentin de La Rochelle. L’intéressante - mais un peu trop ambitieuse - histoire de l’épi de maïs Timaïs qui aide la Fée électricité dans l’unité de méthanisation Métha Bel Air de la Vienne (conçue par les élèves du collège Camille-Claudel de Civray), n’arrive qu’en quatrième position.
Cette joyeuse remise des prix du concours « La Terre vue des collèges », lancé par les quatre syndicats départementaux Fnsea/JA du Poitou-Charentes, s’est tenue le jeudi 31 janvier à Soyaux, commune située dans l’agglomération d’Angoulême. Un bus plus tard, toutes les classes présentes à l’énoncé du palmarès se retrouvaient sous les bulles du quarantième Festival international de la BD d’Angoulême.
Le parcours bédéiste des collégiens de Thouars n’est pas encore terminé, puisqu’ils représenteront maintenant le Poitou-Charentes en finale nationale du concours, le 23 février à l’ouverture du Salon de l’agriculture. En jeu : un voyage de cinq jours dans un pays européen et l’édition de leur scénario en « vraie » BD, qui servira de support de promotion aux métiers de l’agriculture.                                   
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Père et fils se lancent dans la culture de framboises à grande échelle
Face à une difficulté croissante à valoriser la production de céréales, Philippe Dinais s’oriente vers des cultures mieux…
Les futurs chevaux champions de saut naissent à Esse
La famille Courdent a lancé un élevage de chevaux de sport à Esse, spécialisé dans le saut d’obstacles.
Une installation synonyme de diversification
Théophile Baudoin va rejoindre la ferme familiale début 2024. À la production de viande bovine en place, il veut ajouter un…
Quand les enfants reviennent s’installer à la ferme
 Après avoir chacun expérimenté le salariat et d’autres milieux de travail, Dylan et Erwan Guynouard ont choisi de revenir sur l’…
Chanvre Mellois labellise sa production
L’entreprise des 14 agriculteurs associés de Chanvre Mellois accroit sa production et ses ventes, sécurisant encore son assise…
Fabrice tutore les jeunes pousses… d’éleveurs caprins !
Des acteurs du plan Capr’1 ont mis en place un système de tutorat caprin en Nouvelle-Aquitaine Pays-de-la-loire. Une dizaine d’…
Publicité