Aller au contenu principal

Ce week-end
L’agriculture mise sur les énergies vertes

Poitiers accueille la 3e édition du Salon des énergies vertes, témoignant de l’attachement du monde agricole à la croissance verte.

Le comité d’organisation et les partenaires au grand complet.
Le comité d’organisation et les partenaires au grand complet.
© DR

Après avoir accueilli plus de 5 000 visiteurs en 2008, le 3e Salon des énergies vertes revient ce week-end au Parc des expositions de Poitiers. Le salon, créé en 2006 par la chambre d’agriculture de la Vienne, prend cette année une ampleur régionale. 

Dès vendredi, plus de 110 entreprises, bureaux d’études et partenaires s’installeront pour proposer aux agriculteurs et grand public leurs solutions d’économie ou de production d’énergie. De très nombreuses conférences et démonstrations sont proposées durant le week-end, sur des thèmes variés : cultures dédiées à la biomasse, déchiquetage, économies d’intrants, méthanisation, séchage solaire du fourrage…

À noter que cette année, pour la première fois, un marché de producteurs proposera, sur place, une restauration à base de produits poitevins. Le comité d’organisation n’exclut pas la possibilité de passer à un rythme annuel, si le lieu d’accueil du salon varie d’année en année.      

Retrouvez tout le programme détaillé du salon sur le site : www.salon-energies-vertes.com.  


Ajouter une corde à l’arc de l’agriculture

Comment présenteriez-vous ce Salon des énergies vertes, organisé par la chambre régionale d’agriculture ?

Daniel Rouvreau, président de la chambre d’agriculture du Poitou-Charentes : C’est surtout la Vienne qui en est la cheville ouvrière, mais dans notre travail de mutualisation, et dans la mesure où la thématique touchait tout le monde en région, nous avons décidé d’en faire un événement picto-charentais. Chacune des quatre chambres a des expériences et réflexions sur le thème des énergies vertes. Les énergies vertes, c’est l’agriculture !

 

Alors que l’agriculture est en pleine crise, y a-t-il une place pour ces énergies vertes ?

Oui, et c’est à nous de trouver les accompagnements nécessaires pour que les différentes solutions soient accessibles à tous. En Allemagne, près de 17 % du chiffre d’affaires des producteurs laitiers est réalisé grâce à des énergies renouvelables (éolien, méthanisation). Cela ajoute une corde à l’arc de l’agriculture, et cela permet d’avoir un chiffre d’affaires un peu moins concerné par les variations des marchés.

 


Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Moissons 2022 : le changement climatique s'annonce
Les moissons ont débuté très précocement cette année sur le territoire, à l’issue d’un printemps sec et chaud. Les…
Un abattoir à la ferme près de Champdeniers
 En une dizaine d’années, Magalie et Antony Papet ont expérimenté plusieurs aspects du métier d’éleveurs : salariat, vente…
« L’animal reflète l’humain », atteste la comportementaliste Pauline Garcia
De l’audiovisuel à l’élevage, il y a un pas que peu franchissent. Pauline Garcia l’a fait, en développant une activité de…
« Plus rien de rationnel »

Le début des moissons en ce début juin est certes timide, mais remarquable. « Des années comme celles-ci…

Le premier CS avicole de la région ouvre en septembre
Impulsé par les professionnels de la filière, le premier certificat de spécialisation avicole ouvrira ses portes en septembre au…
Une supplémentation pour valoriser la ration
Des extraits de plante, incorporés aux granulés, améliorent le processus de digestion des bovins, réduisant les risques d’acidose…
Publicité