Aller au contenu principal

L’Afdi ferraille pour trouver des fonds

L’association départementale a lancé il y a quelques semaines une campagne de collecte de ferraille en Deux-Sèvres dans le but de récolter de l’argent pour mener des projets de développement au Togo.

Michel Guionnet (au centre), le président de l’Afdi, accueille un point de collecte sur son exploitation. Il est entouré de Jean-Luc Gautreau, représentant FdCuma à l’Afdi (à gauche), de Philippe Martinot, président de la FdCuma, et Gérard Gellé, de l’Afdi (à droite).
Michel Guionnet (au centre), le président de l’Afdi, accueille un point de collecte sur son exploitation. Il est entouré de Jean-Luc Gautreau, représentant FdCuma à l’Afdi (à gauche), de Philippe Martinot, président de la FdCuma, et Gérard Gellé, de l’Afdi (à droite).
© C.M.

La ferraille s’accumule dans un coin de l’exploitation de Michel Guionnet, à Luché-Thouarsais, dans le nord des Deux-Sèvres. Des restes de vélo, de machine à laver, de tuyaux de toutes sortes. Destinés à une mort certaine, ces déchets ont pourtant de la valeur. Un peu plus d’une centaine d’euros la tonne, selon les cours en vigueur et la qualité de la ferraille amassée. Alors, le but est d’en recueillir un maximum auprès des agriculteurs du département. L’argent récolté permettra ainsi de soutenir les projets de développement menés par l’Afdi Deux-Sèvres au Togo. « La ferraille que nous récupérons n’est pas envoyée telle quelle en Afrique, tient à préciser Jean-Luc Gautreau, représentant de la FdCuma au conseil de l’Afdi. Elle est vendue à l’entreprise Fers et l’argent est ensuite versé à l’association ».

Néanmoins, les responsables de l’Afdi se refusent à être de vulgaires bailleurs de fonds. « Le but de l’Afdi est d’accompagner les agriculteurs togolais de manière structurelle, de leur apprendre des techniques adaptées à la situation locale », explique Jean-Luc Gautreau.

Pour connaître les points de collecte ou accueillir un dépôt de ferraille, contactez Michel Guionnet au 06 07 38 00 37.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

L'atelier des 6 Vallées réunit des producteurs de la Vienne et des Deux-Sèvres.
L'Atelier des Vallées prend forme
L'atelier collectif de découpe et de transformation de produits locaux des Vallées devrait voir le jour début 2026 à Coulombiers…
Les membres du syndicat de la race Limousine des Deux-Sèvres ont acté une présidence partagée entre Bruno Valadeau et Killian Girault.
Deux présidents pour la Limousine

La présidence du syndicat deux-sévrien de la Limousine est désormais partagée entre Bruno Valadeau et Killian Girault, un…

Laurette Didière vient de créer son agence Charentes In Flow.
Découverte touristique sur-mesure des Charentes
Laurette Didière créé une agence de tourisme réceptive : Charentes In Flow.
Baptiste Conreaux amène les commandes de fruits, légumes, jus et œufs à la porte de ses clients.
Des produits locaux livrés à domicile

Si la demande de livraison de fruits et légumes locaux était forte pendant la crise sanitaire, elle s'est bien estompée ces…

Guillaume Roux et Cassandra Bœuf veillent sur leurs escargots.
Nouveaux anges gardiens pour les cagouilles
Cassandra Bœuf et Guillaume Roux ont repris la Cagouille charentaise, à Mons. L'exploitation hélicicole va déménager dans les…
La taille des haies est finalement autorisée jusqu'au 15 avril inclus.
Un mois de plus pour tailler les haies

Suite aux pluies importantes de ces dernières semaines, qui ont rendu de nombreuses parcelles inaccessibles, la date d'…

Publicité