Aller au contenu principal

Actualité
La terre a tremblé entre La Rochelle et Niort

Deux secousses ont été fortement ressenties dans la région au soir du 16 juin et au cours de la nuit, provoquant un blessé léger, des dégâts dans le secteur de l'épicentre... et quelques frayeurs.

Un blessé léger a été pris en charge dans les Deux-Sèvres suite à la secousse de vendredi soir, a annoncé la préfecture.
Un blessé léger a été pris en charge dans les Deux-Sèvres suite à la secousse de vendredi soir, a annoncé la préfecture.
© Préfecture des Deux-Sèvres

Il était 18h38, ce vendredi 16 juin, quand la terre a tremblé dans l'ouest de la France ; un séisme d'une magnitude de 5,3 (selon le site national d'information sur la sismicité) à 5,8 dont l'épicentre, selon le Bureau central sismologique français, se situerait entre La Rochelle et Niort, sur la commune de La Laigne (Charente-Maritime). Une seconde secousse, de magnitude 5,1, a été enregistrée la nuit suivante à 4h27 avec des répliques ressenties dans les minutes suivantes selon des témoignages.

Les deux préfectures les plus concernées ont émis dans les heures qui ont suivi des communiqués pour faire le point sur le bilan. En Deux-Sèvres, un blessé léger a été pris en charge par le Sdis79 ; les secours sont intervenus à de nombreux autres endroits.

"Le tremblement de terre a également engendré de nombreux dégâts matériels tels que des chutes de pierres, des fissures et un effondrement partiel de toiture. Un périmètre de sécurité a été établi autour de l'église de Saint-Hilaire-la-Palud", précise le communiqué émis dans la nuit.

35 personnes ont également été relogées par sécurité. Des renforts de sapeurs pompiers sont attendus ce samedi en provenance de Charente et de Gironde pour évaluer l'état des bâtiments.

En Charente-Maritime, aucun blessé n'a été signalé suite au tremblement de terre de vendredi soir. "En revanche, de nombreux dégâts matériels de type fissures ont été signalés sur des bâtiments", souligne le communiqué. Par ailleurs, 1100 foyers étaient privés d'électricité vendredi soir, une ligne haute tension ayant été touchée.

Selon nos collègues de France Bleu La Rochelle, le village de La Laigne a été évacué par le Sdis17 dans la nuit, ses habitants trouvant refuge chez des proches ou au gymnase de Courçon.

EN IMAGES - Les 500 habitants du village de La Laigne évacués hier soir après le séisme qui a secoué la Charente-Maritime @SDIS17 @Gendarmerie_017 #seisme #tremblementdeterre #CharenteMaritime pic.twitter.com/LEYcpE48uE

— France Bleu La Rochelle (@Bleu_Rochelle) June 17, 2023

Le ministre de la Transition écologique, Christophe Béchu, évoque "l'un des séismes les plus forts enregistrés sur le territoire métropolitain" au sujet de la première secousse, ressentie à Bordeaux, Nantes ou Angers.

L’Ouest de la France a été frappé par un séisme puissant, dont l'évaluation est en cours mais estimée à environ 5,8 sur l'échelle de Richter.

Jusqu'à présent, un blessé léger a été pris en charge par les secours et de nombreux cas de chutes de pierres et de fissures ont été… pic.twitter.com/4TWWTLxYpa

— Christophe Béchu (@ChristopheBechu) June 16, 2023

Chaque année, plusieurs séismes sont ressentis en France métropolitaine, mais ils atteignent rarement une telle ampleur. L'un des plus importants séismes ayant touché le territoire français métropolitain depuis le début de l'enregistrement par instruments (en 1962) s'est produit en 1972 sur l'île d'Oléron ; la magnitude avait alors été estimée à 5,7. La France demeure toutefois relativement épargnée par le phénomène et n'a jamais été confrontée, de mémoire d'hommes, à un tremblement de terre de grande ampleur comme ont pu connaître la Turquie et la Syrie le 6 février dernier (environ 60 000 morts et 120 000 blessés).

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

À Clavé, en Gâtine, cédants et repreneurs sont réunis sur l'exploitation de polyculture-élevage.
De gauche à droite : Olivier et Thierry Parent, Daniel et Valentin Nivault et François Agneray.
À 50 ans, il cède son exploitation et installe deux jeunes

À Clavé, Olivier Parent, 50 ans, a fait le choix de cesser son activité d'agriculteur après le départ à la retraite de son…

L'atelier des 6 Vallées réunit des producteurs de la Vienne et des Deux-Sèvres.
L'Atelier des Vallées prend forme
L'atelier collectif de découpe et de transformation de produits locaux des Vallées devrait voir le jour début 2026 à Coulombiers…
Les membres du syndicat de la race Limousine des Deux-Sèvres ont acté une présidence partagée entre Bruno Valadeau et Killian Girault.
Deux présidents pour la Limousine

La présidence du syndicat deux-sévrien de la Limousine est désormais partagée entre Bruno Valadeau et Killian Girault, un…

Laetitia Desclaux est installée à Orches.
" Plus qu'un travail, une véritable passion "
Laëtitia Desclaux est installée depuis mai 2023 à Orches. Elle partage son expérience de jeune installée. Entrée dans le monde du…
Laurette Didière vient de créer son agence Charentes In Flow.
Découverte touristique sur-mesure des Charentes
Laurette Didière créé une agence de tourisme réceptive : Charentes In Flow.
La taille des haies est finalement autorisée jusqu'au 15 avril inclus.
Un mois de plus pour tailler les haies

Suite aux pluies importantes de ces dernières semaines, qui ont rendu de nombreuses parcelles inaccessibles, la date d'…

Publicité