Aller au contenu principal

La situation agricole est catastrophique

Luc Servant
Luc Servant
© AC

Dans un communiqué commun, la Chambre d’agriculture, la FNSEA 17 et  JA 17 jugent que la profession agricole est de plus en plus “désespérée” : “La plupart des productions animales et végétales sont en grande difficulté”. Les OPA estiment que “en céréales les mauvaises années se suivent en ce qui concerne les prix, mais 2016 y ajoute des rendements faibles à médiocres. Un simple calcul permet de faire un triste bilan : le prix du blé a perdu 50% par rapport à  2012, et les rendements peuvent être diminués de moitié cette année, ceci signifie que le producteur aura un chiffre d’affaires qui atteint le quart de ce qu’il connaissait il y a 3  ans pour certaines productions !!!” En lait, la situation perdure : “le signal d’alerte est déjà ancien, et faute de prix décent les éleveurs perdent de l’argent et ce depuis plusieurs années. En viande c’est une situation bien connue, les résultats sont très faibles voire inexistants. Mais comme la plupart des éleveurs sont aussi céréaliers en 2016 c’est la «double peine». Les organisations professionnelles réitèrent aussi la problématique des retards de paiement des aides : “Et à ce marasme s’ajoute un retard important et inadmissible quant au versement des aides PAC et des MAE (Mesures Agri Environnementales) indispensables dans les zones de marais...” Ils poursuivent : “C’est donc un appel désespéré que la profession hurle auprès des pouvoirs publics ne supportant plus les fausses promesses, les mauvaises solutions agrémentées de contraintes sans cesse plus importantes. C’est ce quotidien que la profession souhaite faire connaître au grand public car l’avenir passera par un lien plus fort encore entre les consommateurs et les producteurs pour revendiquer une qualité au juste prix.”

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Un collectif s'est constitué pour faire une offre de rachat de la Ferme de la Combe.
Adriers : une vente d'exploitation controversée

Membres de la Confédération Paysanne 86, adhérents de l'association des Prés survoltés, élus et particuliers : ils…

Roxane et Abdarrahman Wadih dans le food-truck : "Chez Wadih cheese naan".
Un food-truck aux saveurs indiennes débarque à Barbezieux
Abdarrahman Wadih lance son food-truck de naans, une spécialité de pain indien, à Barbezieux. Ouverture prévue le 13 mai.
Vendredi dernier, Hervé Jacquelin constatait que le niveau du Salleron était plutôt haut.
Hmuc : des objectifs inatteignables ?
Si l'étude Hmuc de la Creuse était appliquée, plusieurs rivières de la Vienne auraient déjà été en alerte. C'est le cas du…
Lionel Simon (2e à gauche), entouré de ses salariés : Dylan Jaulin, Flavie Gourbault, Floriane Cousineau.
"Je fais du lait en individuel avec des salariés"

Suite au départ de son associé, Lionel Simon, à La Peyratte, a choisi de garder le troupeau laitier et d'organiser la main d'…

Pour Julien Dupuis, de l'Earl La Mardière à Saivres, la collaboration avec le restaurant O La Vache représente autant une amitié professionnelle forte qu'un débouché intéressant.
O' La vache, la belle histoire de l'éleveur et du restaurateur

La brasserie conviviale, zone Mendès-France à Niort, rouvrira le 3 juin. Depuis 2019, elle met à la carte de la viande…

Le site Soignon de Saint-Martin-de-Saint-Maixent arrive à saturation de sa capacité de production.
Eurial déménage son usine de fromages de chèvre

Le déménagement de l'usine Soignon de Saint-Martin-de-Saint-Maixent, appartenant à la coopérative Eurial (…

Publicité