Aller au contenu principal

Biodiversité
La sécheresse bouscule la gestion des haies

Cette année 2022 a mis à mal la faune et la flore dans son ensemble, y compris les haies champêtres. Les itinéraires techniques des futures plantations sont amenés à évoluer avec le climat.

Le paillage et la plantation précoce, en début d’hiver, sont les deux éléments clés pour que les jeunes plants résistent aux aléas climatiques. De bonnes protections contre les chevreuils et autres ravageurs sont également nécessaires.
© Léa Calleau

L’automne s’est présenté plus tôt qu’à l’accoutumée cette année. Dès la fin du mois d’août, les feuilles ont viré au jaune et orange, signe du stress vécu par les arbres en cet été caniculaire et sec. En bordure des champs, les haies champêtres ont aussi souffert de l’absence d’eau et des pics de chaleur. Les jeunes plants ne sont pas les plus touchés : « Le paillage au sol protège les plants pendant les deux ou trois premières années, explique Samuel Fichet, technicien de l’association Prom’haies. Nous mettons une couche de 15 cm d’épaisseur sur 1,20 m à 1,40 m de large. C’est essentiel pour la reprise des arbres au moment de la plantation ».

Les haies qui ont le plus souffert sont celles qui n’ont pas de paillage.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

L'atelier des 6 Vallées réunit des producteurs de la Vienne et des Deux-Sèvres.
L'Atelier des Vallées prend forme
L'atelier collectif de découpe et de transformation de produits locaux des Vallées devrait voir le jour début 2026 à Coulombiers…
Les membres du syndicat de la race Limousine des Deux-Sèvres ont acté une présidence partagée entre Bruno Valadeau et Killian Girault.
Deux présidents pour la Limousine

La présidence du syndicat deux-sévrien de la Limousine est désormais partagée entre Bruno Valadeau et Killian Girault, un…

Baptiste Conreaux amène les commandes de fruits, légumes, jus et œufs à la porte de ses clients.
Des produits locaux livrés à domicile

Si la demande de livraison de fruits et légumes locaux était forte pendant la crise sanitaire, elle s'est bien estompée ces…

Laurette Didière vient de créer son agence Charentes In Flow.
Découverte touristique sur-mesure des Charentes
Laurette Didière créé une agence de tourisme réceptive : Charentes In Flow.
La Chambre d'agriculture de Charente (représentée par son président Christian Daniau) a porté le dossier pour tout le Poitou-Charentes. Aux manettes : le service Environnement, dirigé par Audrey Triniol.
La MAEC zone intermédiaire financée en intégralité
Tous les agriculteurs éligibles à la mesure agro-environnementale et climatique "zone intermédiaire en Poitou-Charentes", qui en…
Guillaume Roux et Cassandra Bœuf veillent sur leurs escargots.
Nouveaux anges gardiens pour les cagouilles
Cassandra Bœuf et Guillaume Roux ont repris la Cagouille charentaise, à Mons. L'exploitation hélicicole va déménager dans les…
Publicité