Aller au contenu principal

La récolte dédiée à la production d'énergie augmente fortement

La récolte de bois en Poitou-Charentes s’élève à 696 300 m3 en 2013, ce qui ne représente que 2 % de la récolte française métropolitaine. Elle progresse toutefois de 6 % en un an, soit trois fois plus qu’au niveau national.

Un  quart de la récolte de bois régionale est destiné à la production d’énergie.
Un quart de la récolte de bois régionale est destiné à la production d’énergie.
© M.-A. Carré

En Poitou-Charentes, un  quart de la récolte de bois est destiné à la production d’énergie. Le volume commercialisé atteint 174 000 m3, soit le double de celui des années 2007-2008. Entre 2012 et 2013, la progression est de 25 %, voisine de celle constatée au niveau national.
Sur l’ensemble de la récolte régionale soit 696 300 m3, la moitié est commercialisée sous forme de bois d’œuvre avec trois essences principales, le peuplier et le chêne pour les feuillus, et le pin maritime pour les conifères. Le peuplier arrive en tête avec plus de 150 000 m3 et place le Poitou-Charentes au premier rang des régions françaises, juste devant l’Aquitaine et les Pays de la Loire.
En un an, la production de bois d’œuvre a progressé de 14 % contre un recul de la récolte française, de sorte que, cette année, la récolte picto-charentaise représente 13 % du total national. Elle est équitablement répartie entre les quatre départements contrairement aux autres essences.
La récolte de pin maritime, en baisse de 12 %, atteint 80 000 m3. Aussi, le Poitou-Charentes est la 4e région productrice de pin maritime mais la récolte y est 40 fois plus faible qu’en Aquitaine.
Les 50 000 m3 de chêne sont essentiellement récoltés dans l’est de la région, la production de l’année affiche une progression de 18 %.
Enfin, sur les 205 000 m3 de bois destinés à l’industrie, 80 % vont à la trituration via l’industrie des pâtes à papier ou de panneaux de bois. Ces volumes sont en légère augmentation en 2013 alors qu’ils connaissent une baisse sensible en France.

Des flux toujours importants vers l’Aquitaine

En Poitou-Charentes, en 2013, 696 300 m3 de bois ont été récoltés :
- 54 % par des entreprises régionales (378 400 m3) ;
- 34 % par des entreprises d’Aquitaine.

Les entreprises de Poitou-Charentes ont récolté 778 300 m3 :
- 49 % proviennent de la région ;
- 21 % d’Aquitaine ;
- 10 % de la région Centre ;
- 11 % du Limousin.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Un collectif s'est constitué pour faire une offre de rachat de la Ferme de la Combe.
Adriers : une vente d'exploitation controversée

Membres de la Confédération Paysanne 86, adhérents de l'association des Prés survoltés, élus et particuliers : ils…

Roxane et Abdarrahman Wadih dans le food-truck : "Chez Wadih cheese naan".
Un food-truck aux saveurs indiennes débarque à Barbezieux
Abdarrahman Wadih lance son food-truck de naans, une spécialité de pain indien, à Barbezieux. Ouverture prévue le 13 mai.
Vendredi dernier, Hervé Jacquelin constatait que le niveau du Salleron était plutôt haut.
Hmuc : des objectifs inatteignables ?
Si l'étude Hmuc de la Creuse était appliquée, plusieurs rivières de la Vienne auraient déjà été en alerte. C'est le cas du…
Lionel Simon (2e à gauche), entouré de ses salariés : Dylan Jaulin, Flavie Gourbault, Floriane Cousineau.
"Je fais du lait en individuel avec des salariés"

Suite au départ de son associé, Lionel Simon, à La Peyratte, a choisi de garder le troupeau laitier et d'organiser la main d'…

Pour Julien Dupuis, de l'Earl La Mardière à Saivres, la collaboration avec le restaurant O La Vache représente autant une amitié professionnelle forte qu'un débouché intéressant.
O' La vache, la belle histoire de l'éleveur et du restaurateur

La brasserie conviviale, zone Mendès-France à Niort, rouvrira le 3 juin. Depuis 2019, elle met à la carte de la viande…

Le site Soignon de Saint-Martin-de-Saint-Maixent arrive à saturation de sa capacité de production.
Eurial déménage son usine de fromages de chèvre

Le déménagement de l'usine Soignon de Saint-Martin-de-Saint-Maixent, appartenant à la coopérative Eurial (…

Publicité