Aller au contenu principal

Intrants
« La modulation des doses est une innovation majeure pour l’agriculture »

Au Gaec la Roche Ruffin, à Pamproux, la modulation des apports d’intrants est entrée dans les pratiques depuis 2018 avec l’investissement dans le Crop Sensor de Claas. Selon Arvalis, la modulation est une technique d’avenir appelée à s’étendre.  

Adrien Chargy (à droite) exploite 500 ha : « Notre parcellaire très hétérogène valorise pleinement la modulation des apports d’intrants ». Il est accompagné par Clément Pigeau, technicien conseiller nouvelles technologies du concessionnaire Ballanger.
© Marie Giraud

«Blé, orge, colza, ray-grass, prairies : j’utilise la modulation intraparcellaire de l’azote sur la plupart de mes cultures », pose Adrien Chargy. L’associé du Gaec la Roche Ruffin (4 associés et 7 ETP), à Pamproux (79), a découvert le Crop Sensor Isaria en 2018, lors d’une journée organisée par le concessionnaire Ballanger. L’appareil, du constructeur Fritzmeier, est distribué sous la marque Claas. « Sur notre parcellaire composé de natures de sols très variées, l’analyse de la biomasse pour la modulation des apports d’intrants se justifie pleinement », explique Adrien Chargy. Le matériel est utilisé sur environ 460 ha, « pour exploiter au mieux le potentiel des sols et des cultures ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Un enrobé végétal sur une portion de route en Deux-Sèvres

C’est un chantier un peu particulier qui s’est déroulé la semaine dernière dans la zone d’activité de l’…

Salarié agricole à Augé, Loïs a combattu les feux en Gironde
Depuis le 18 juillet, une vingtaine de sapeurs-pompiers deux-sévriens, volontaires et professionnels, partent toutes les 72 h en…
Quand les ovins cohabitent avec les arbres
Le concours national Graines d’agriculteurs est organisé par Terres Innovantes, le fonds de dotation de Jeunes Agriculteurs. Il…
Vente aux enchères : « Du jamais vu en Rouge de l’Ouest »

Des prix moyens à 930 € le bélier et trois top prix à plus de 2 500 €, même les plus anciens éleveurs de Rouge de l’Ouest n’…

Des produits locaux, mis en conserve localement
Avec « la Conserverie du Moulin », Axel Patissous a lancé la commercialisation de ses rillettes de porc, de poulet et de plats…
« La modulation des doses est une innovation majeure pour l’agriculture »
Au Gaec la Roche Ruffin, à Pamproux, la modulation des apports d’intrants est entrée dans les pratiques depuis 2018 avec l’…
Publicité