Aller au contenu principal

Intrants
« La modulation des doses est une innovation majeure pour l’agriculture »

Au Gaec la Roche Ruffin, à Pamproux, la modulation des apports d’intrants est entrée dans les pratiques depuis 2018 avec l’investissement dans le Crop Sensor de Claas. Selon Arvalis, la modulation est une technique d’avenir appelée à s’étendre.  

Adrien Chargy (à droite) exploite 500 ha : « Notre parcellaire très hétérogène valorise pleinement la modulation des apports d’intrants ». Il est accompagné par Clément Pigeau, technicien conseiller nouvelles technologies du concessionnaire Ballanger.
© Marie Giraud

«Blé, orge, colza, ray-grass, prairies : j’utilise la modulation intraparcellaire de l’azote sur la plupart de mes cultures », pose Adrien Chargy. L’associé du Gaec la Roche Ruffin (4 associés et 7 ETP), à Pamproux (79), a découvert le Crop Sensor Isaria en 2018, lors d’une journée organisée par le concessionnaire Ballanger. L’appareil, du constructeur Fritzmeier, est distribué sous la marque Claas. « Sur notre parcellaire composé de natures de sols très variées, l’analyse de la biomasse pour la modulation des apports d’intrants se justifie pleinement », explique Adrien Chargy. Le matériel est utilisé sur environ 460 ha, « pour exploiter au mieux le potentiel des sols et des cultures ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Méthaniser, pour mieux valoriser ses effluents
  En début d’année prochaine, une unité de méthanisation verra le jour à Sanxay. À sa tête, deux éleveurs qui cherchaient à…
Elise fabrique des tommes et des yaourts de brebis
  Elle est la première dans la Vienne à transformer le lait de brebis en fromages et en yaourts. Élise Breton est en finale du…
Les vêlages d’été, une bonne idée ?
Depuis une dizaine d’années, le Gaec Bodin concentre une partie de ses vêlages en été. Un choix qui lui permet de répondre à la…
Cochons d’Antran: de la vente directe et des gîtes
  Céline Bois, éleveuse de porcs à Antran, et Alexandre Thomas, formateur au lycée agricole de Montmorillon, ont lancé leur gamme…
Une vente qui ne fait toujours pas l’unanimité
  La vente d’une exploitation agricole de plus de 2000 hectares dans la Vienne revient dans l’actualité, avec le choix réalisé…
Réserves de substitution : tensions et incompréhensions montent d’un cran
Les 29 et 30 octobre, le regroupement redouté à Sainte-Soline s’est déroulé avec de nombreux heurts entre opposants aux réserves…
Publicité