Aller au contenu principal

La guerre des prix fait toujours rage, dénonce l’Ania

© Ania

Sur fond de guerre des prix toujours vive en rayons, l’impact de la crise risque d’être profond et durable pour le secteur agroalimentaire, regrette l’Ania (industries agroalimentaires) le 17 juillet en publiant sa note de conjoncture pour le premier semestre 2020. Selon la fédération, la déflation sur les produits alimentaires de grande consommation est de 1,3% sur les six premiers mois de l’année. Un rythme de baisse des prix proche de celui «enregistré au plus fort de la guerre des prix, entre 2013 et 2015». Et cette déflation concerne désormais tous les rayons, des plus grandes marques aux marques de distributeurs, assure la note. «Après une année 2019 d’accalmie, le cru 2020 marque le retour de la déflation, alimentant une spirale destructrice de valeur pour les 17 000 entreprises agroalimentaires», dénonce l’Ania qui prévient que «les choix en termes de politiques publiques risquent d’être déterminants pour la première industrie de France».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Père et fils se lancent dans la culture de framboises à grande échelle
Face à une difficulté croissante à valoriser la production de céréales, Philippe Dinais s’oriente vers des cultures mieux…
Les futurs chevaux champions de saut naissent à Esse
La famille Courdent a lancé un élevage de chevaux de sport à Esse, spécialisé dans le saut d’obstacles.
Une installation synonyme de diversification
Théophile Baudoin va rejoindre la ferme familiale début 2024. À la production de viande bovine en place, il veut ajouter un…
Quand les enfants reviennent s’installer à la ferme
 Après avoir chacun expérimenté le salariat et d’autres milieux de travail, Dylan et Erwan Guynouard ont choisi de revenir sur l’…
Chanvre Mellois labellise sa production
L’entreprise des 14 agriculteurs associés de Chanvre Mellois accroit sa production et ses ventes, sécurisant encore son assise…
Fabrice tutore les jeunes pousses… d’éleveurs caprins !
Des acteurs du plan Capr’1 ont mis en place un système de tutorat caprin en Nouvelle-Aquitaine Pays-de-la-loire. Une dizaine d’…
Publicité