Aller au contenu principal

La filière laitière inquiète des négociations commerciales annuelles

© J-C. Gutner - Réussir Lait

Les négociations commerciales annuelles entre la grande distribution et ses fournisseurs reprennent, et les inquiétudes de la filière laitière également. Si tous les maillons amont entendent l’enjeu du pouvoir d’achat des Français dans le contexte particulier de crise sanitaire et économique, ils demandent à l’unisson une nouvelle valorisation des tarifs.

Malgré deux années de hausses tarifaires, «nous ne sommes pas encore parvenus à couvrir tous les coûts de production», estime Jehan Moreau, directeur de la Fnil (industriels laitiers privés) interrogé par Agra Presse début octobre. Même son de cloche du côté des coopératives: «Nous ne sommes pas encore au bout de la démarche. Il y a nécessité d’aller chercher une troisième année consécutive de hausse des prix pour mieux couvrir les coûts de production», explique Damien Lacombe, président de la Coopération laitière.

«Il faut remettre le retour au pouvoir d’achat à sa juste valeur. Nous attendons de façon très ferme les négociations sur le prix sur l’année 2021. De cela va dépendre le prix payé aux producteurs», revendique Marie-Thérèse Bonneau, vice-présente de la FNPL (producteurs laitiers, FNSEA) lors de la conférence de presse du syndicat le 30 septembre. Un comité de suivi des négociations commerciales est prévu à Bercy le 12 octobre.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Roxane et Abdarrahman Wadih dans le food-truck : "Chez Wadih cheese naan".
Un food-truck aux saveurs indiennes débarque à Barbezieux
Abdarrahman Wadih lance son food-truck de naans, une spécialité de pain indien, à Barbezieux. Ouverture prévue le 13 mai.
Vendredi dernier, Hervé Jacquelin constatait que le niveau du Salleron était plutôt haut.
Hmuc : des objectifs inatteignables ?
Si l'étude Hmuc de la Creuse était appliquée, plusieurs rivières de la Vienne auraient déjà été en alerte. C'est le cas du…
Pascal Béhar et Flore Marquis commercialisent leur système sur internet et lors de salons spécialisés.
Faire le plein de bocaux sous vide
Elle cherchait un outil pour conserver les produits alimentaires. Il travaillait dans le monde de la cuisine et a une âme d'…
Grâce aux parts prises dans la société, l'exploitant percevra des intérêts et dividendes pendant toute la durée de l'engagement, qui court sur 30 ans. Une façon de créer un complément de retraite issu des énergies renouvelables.
Une société pour partager la valeur du photovoltaïque

La Fnsea 79 poursuit son programme d'accompagnement des agriculteurs au photovoltaïque. Une société dédiée est en cours de…

Un collectif s'est constitué pour faire une offre de rachat de la Ferme de la Combe.
Adriers : une vente d'exploitation controversée

Membres de la Confédération Paysanne 86, adhérents de l'association des Prés survoltés, élus et particuliers : ils…

Christophe LIMOGES, élu Président du Syndicat des Laiteries Charentes-Poitou

Mardi 9 avril, le conseil d'administration du Syndicat des laiteries Charentes-Poitou s'est réuni et a…

Publicité