Aller au contenu principal

La Ferme s’Invite durant 4 jours à Poitiers

La semaine dernière, une des dernières réunions de calage de la Ferme s’Invite s’est déroulée avec les partenaires de l’évènement qui se déroulera du 10 au 13 novembre, au Parc des Expositions de Poitiers.

Les ovins sont particulièrement à l’honneur cette année.
© Ferme s'Invite

Cette année, la Ferme s’Invite jouera un peu les prolongations avec 4 jours d’évènement : la journée du 10 novembre, réservée aux scolaires ; puis 3 jours entiers pour le grand public, les 11, 12 et 13 novembre. Un allongement dû au vendredi férié, qui tombe plutôt bien selon Michel Caillé, le président de l’association organisatrice. « Nous fêterons les 50 ans de la manifestation. C’est important de rappeler d'où vient cette manifestation et le lien avec Poitiers » lance l’agriculteur. Pour mémoire, à sa création, l’évènement était le Concours Ouest Charolais, qui s’est au fur et à mesure ouvert à d’autres races bovines, puis d’autres animaux, avant de changer de nom. Et si cette année c’est un mouton que l’on voit sur l’affiche, c’est que les ovins y seront particulièrement nombreux. Entre les Suffolks et leur concours national, les Charollais, les Rouges de l’Ouest, les Ile de France et les Texel, pas moins de 300 moutons sont prévus.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Méthaniser, pour mieux valoriser ses effluents
  En début d’année prochaine, une unité de méthanisation verra le jour à Sanxay. À sa tête, deux éleveurs qui cherchaient à…
Elise fabrique des tommes et des yaourts de brebis
  Elle est la première dans la Vienne à transformer le lait de brebis en fromages et en yaourts. Élise Breton est en finale du…
Les vêlages d’été, une bonne idée ?
Depuis une dizaine d’années, le Gaec Bodin concentre une partie de ses vêlages en été. Un choix qui lui permet de répondre à la…
Les veaux de boucherie, le projet idéal pour l’installation d’Alexandre
En découvrant sur le tard la production de veaux de boucherie, Alexandre Durand a réuni tous ses critères pour une installation…
Cochons d’Antran: de la vente directe et des gîtes
  Céline Bois, éleveuse de porcs à Antran, et Alexandre Thomas, formateur au lycée agricole de Montmorillon, ont lancé leur gamme…
Une vente qui ne fait toujours pas l’unanimité
  La vente d’une exploitation agricole de plus de 2000 hectares dans la Vienne revient dans l’actualité, avec le choix réalisé…
Publicité