Aller au contenu principal

Caprins
La famille production du Brilac fait front commun

La famille production du Brilac part à la rencontre de tous les transformateurs. Une tournée pour s’assurer que les industriels attaquent les négociations de 2013 avec les GMS avec des grilles de prix à la hausse. Cela pour espérer voir le prix du litre de lait rapidement revalorisé.

Thomas Baudry, Laurent Poupard, Fabrice Redien et François Bonnet, représentant la famille production du Brilac, ont rencontré les dirigeants de la CLS. Une première étape avant d’aller défendre les intérêts des producteurs chez Lactalis, Terra lacta, Bongrain, Eurial.
Thomas Baudry, Laurent Poupard, Fabrice Redien et François Bonnet, représentant la famille production du Brilac, ont rencontré les dirigeants de la CLS. Une première étape avant d’aller défendre les intérêts des producteurs chez Lactalis, Terra lacta, Bongrain, Eurial.
© N. C.

Ils étaient cinq vendredi dernier à rencontrer les dirigeants de la Coopérative laitière de la Sèvre. Cinq éleveurs représentant la famille production du Brilac dans toute sa diversité. Ici ce vendredi 23 novembre, mais également face aux directions de Terra Lacta, de Bongrain, d’Eurial, de Lactalis dès que possible, les syndicats de producteurs se sont mobilisés. Pour la production caprine, l’heure est grave.
« Nous sommes conscients des difficultés auxquelles font face les outils de transformation, précise le collectif avant de poursuivre que pour les producteurs, la situation n’est plus tenable. Nous voulons des perspectives. Parce que de nombreux éleveurs sont au bord de la rupture, nous avons besoin d’une augmentation du prix du litre de lait. L’objet de notre action, alors que les négociations des contrats 2013 avec les GMS sont en cours, est de nous assurer que les transformateurs attaquent le marché avec des prix de produits revalorisés. »

Lire la suite en page 5

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

François Berthelot
Disparition de François Berthelot

C'est avec stupeur que la rédaction a appris le décès de François Berthelot, mercredi dernier, suite à un accident avec un…

Intempéries de printemps : cas de force majeure reconnu pour tout le département

Les fortes intempéries intervenues en sortie d’hiver et au printemps ont, pour certaines exploitations, empêché les semis…

Un collectif s'est constitué pour faire une offre de rachat de la Ferme de la Combe.
Adriers : une vente d'exploitation controversée

Membres de la Confédération Paysanne 86, adhérents de l'association des Prés survoltés, élus et particuliers : ils…

Michel Cousseau retrace dans cet ouvrage le récit que son papa lui a fait le jour de ses 92 ans de son enfance, dans les Deux-Sèvres et la Vienne.
La vie des paysans du Poitou dans un livre
Dans son dernier livre, Michel Cousseau raconte la vie presque ordinaire d'Alexandre, son papa. Pas tout à fait ordinaire, parce…
Lionel Simon (2e à gauche), entouré de ses salariés : Dylan Jaulin, Flavie Gourbault, Floriane Cousineau.
"Je fais du lait en individuel avec des salariés"

Suite au départ de son associé, Lionel Simon, à La Peyratte, a choisi de garder le troupeau laitier et d'organiser la main d'…

Pour Julien Dupuis, de l'Earl La Mardière à Saivres, la collaboration avec le restaurant O La Vache représente autant une amitié professionnelle forte qu'un débouché intéressant.
O' La vache, la belle histoire de l'éleveur et du restaurateur

La brasserie conviviale, zone Mendès-France à Niort, rouvrira le 3 juin. Depuis 2019, elle met à la carte de la viande…

Publicité