Aller au contenu principal

La culture du chanvre, bien plus qu’un écran de fumée

La culture du chanvre est en plein essor grâce à ses applications dans de multiples domaines : bâtiment, cosmétique, alimentation, textile, bien-être… La région Nouvelle-Aquitaine travaille au développement de la filière, génératrice de forte valeur ajoutée.

Le chanvre traîne sa mauvaise réputation depuis trop longtemps. Pour le grand public, elle est associée au cannabis mais pour les agriculteurs, elle est considérée depuis quelques années comme un formidable vecteur de valeur ajoutée. « Il y a un potentiel énorme par rapport aux années précédentes », assure Stéphanie Sauvée, consultante en développement de filière verte pour la région et en charge de la question du chanvre pour différents organismes.
Missionnée en 2011 par le cluster habitat sur les potentialités du développement d’une filière en Poitou-Charentes, le trop petit nombre de producteurs avait à l’époque mis un terme à ces ambitions. Rebelote en 2015, sur le secteur du Limousin cette fois-ci, où le manque de débouchés à l’aval était apparu comme un frein trop important. Mais lorsqu’en 2018, la région Nouvelle-Aquitaine la relance sur la question, les potentialités apparaissent plus intéressantes.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Yasmine et Cécile devant la tiny house.
Tiny house : un mini nid douillet

Cécile Boin a créé son entreprise " La Tiny Maousse ". Elle conçoit et construit des petites maisons, facilement…

Le petit mémo du futur installé

De l'idée au projet, le chemin du futur agriculteur est plein d'étapes. 
Elles sont concomitantes et de nombreux acteurs…

Jean a quitté un petit appartement de Poitiers pour Coloc 55, un soulagement pour lui.
Au nord du Mellois, une coloc pour seniors autonomes

Fin octobre, Coloc 55 a accueilli ses premiers résidents à La Mothe-Saint-Héray. Des colocataires seniors séduits par la…

Dans l'Eure, ils misent sur 6 ha d'arbres Paulownia

Amandine Mordant et Raphaël Sébire, associés à Fort-Moville (27), viennent de mettre fin à leur atelier laitier. Afin de…

Trouver sa place, même en famille

Le Gaec de Villers, à Aigondigné, est dirigé par trois cousins installés en huit ans. Dernier arrivé, Jérémy Nourrigeon s'est…

Thomas et sa vache Obstinée, présentée lors du Printemps des génisses en 2019.
Thomas Bitaudeau, futur installé et passionné de concours

Parcourant les concours depuis cinq ans avec les vaches du troupeau laitier parental, Thomas Bitaudeau franchira le pas de l'…

Publicité