Aller au contenu principal

Législatives
La Charente-Maritime plutôt macroniste… Mais de peu

Quatre des députés élus appartiennent à la coalition Ensemble soutenant Emmanuel Macron. Sur la 1ère circonscription, le divers gauche Olivier Falorni a été largement réélu.

Les cinq députés élus au second tour en Charente-Maritime.
© L'Agriculteur Charentais

La Charente-Maritime est sans doute l’un des rares départements où le parti présidentiel sort renforcé du scrutin. Jean-Philippe Ardouin et Raphaël Gérard ont été réélus sur les 3ème et 4ème circonscription, Anne-Laure Babault prend la suite de Frédérique Tuffnell sur la 2ème, et surtout Christophe Plassard a fait basculer la 5ème dans la coalition Ensemble, alors que Didier Quentin était dans l’opposition LR sous la précédente mandature. Un carton plein, donc, mais qui ne doit pas cacher la très forte poussée du Rassemblement national, qui était donné un temps en tête sur les trois circonscriptions où il était présent pour ce second tour (3ème, 4ème et 5ème). Contrairement aux départements voisins de la Charente, de la Dordogne ou de la Gironde, le parti souverainiste n’aura pas de député en Charente-Maritime… Mais cela s’est joué à peu.

Les députés de la coalition Ensemble n’auront eu au final qu’une très faible avance sur leurs concurrents, aucun ne dépassant les 52 % des voix. Dans le département, seul Olivier Falorni peut se targuer d’une réélection triomphale, emportant deux tiers des voix sur la 1ère circonscription face à son adversaire EELV-Nupes.

À noter qu’au niveau national, si le ministre de l’Agriculture Marc Fesneau a remporté son élection dans le Loir-et-Cher et devrait donc être maintenu en poste, plusieurs figures agricoles du précédent quinquennat comme Jean-Baptiste Moreau (Creuse), Grégory Besson-Moreau (Aube), rapporteur de la loi Égalim 2 ou Jean-Bernard Sempastous (Hautes-Pyrénées), ancien président de la mission d’information sur le foncier agricole, ont échoué au second tour.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Moissons 2022 : le changement climatique s'annonce
Les moissons ont débuté très précocement cette année sur le territoire, à l’issue d’un printemps sec et chaud. Les…
Un abattoir à la ferme près de Champdeniers
 En une dizaine d’années, Magalie et Antony Papet ont expérimenté plusieurs aspects du métier d’éleveurs : salariat, vente…
Le premier CS avicole de la région ouvre en septembre
Impulsé par les professionnels de la filière, le premier certificat de spécialisation avicole ouvrira ses portes en septembre au…
« Plus rien de rationnel »

Le début des moissons en ce début juin est certes timide, mais remarquable. « Des années comme celles-ci…

Une supplémentation pour valoriser la ration
Des extraits de plante, incorporés aux granulés, améliorent le processus de digestion des bovins, réduisant les risques d’acidose…
Les convois agricoles et les règles de la route
À l’heure de la récolte, les engins, moissonneuses, tracteurs et remorques de grains ou de paille, presse à balles rondes,…
Publicité