Aller au contenu principal

La Celmar gagne des éleveurs

En 2021, la Celmar a enregistré l’adhésion de 75 nouveaux éleveurs, dont 36 jeunes agriculteurs. Ce qui représente une croissance du nombre d’éleveurs de 3,6 % et des bovins de 4,7 % sur les départements de la Creuse, l’Indre, la Haute-Vienne, le Cher, la Corrèze et autres départements limitrophes.

© Marie Francillout

Plus de 41 000 bovins et 47 000 ovins ont été commercialisés l’année dernière. Même si moins d’agneaux ont été vendus qu’en 2020, en lien avec la diminution du cheptel ovin, les prix se maintiennent. L’activité de reproduction bovine est en augmentation de 5 % avec 2 129 animaux vendus dont 502 mâles. Un groupe « sans cornes » a été créé en 2022.

Les bovins maigres représentent 39 % de l’activité avec 15 855 animaux. En 2021, ce sont 14 322 broutards dont 69 % de mâles, avec des prix qui ont augmenté en fin d’année. La coopérative compte 9 467 jeunes bovins avec 69 % commercialisés dans leur filiales, 6 000 génisses dont 42 % commercialisées dans leurs structures avec des génisses de moins en moins lourdes. Une augmentation du nombre de vaches : 6 228 dont 32 % commercialisées à Levesques UFL. Le prix de chaque catégorie a augmenté au cours de l’année 2021. La Celmar a commercialisé 783 veaux de lait dont 13 % en bio.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Un enrobé végétal sur une portion de route en Deux-Sèvres

C’est un chantier un peu particulier qui s’est déroulé la semaine dernière dans la zone d’activité de l’…

Salarié agricole à Augé, Loïs a combattu les feux en Gironde
Depuis le 18 juillet, une vingtaine de sapeurs-pompiers deux-sévriens, volontaires et professionnels, partent toutes les 72 h en…
Quand les ovins cohabitent avec les arbres
Le concours national Graines d’agriculteurs est organisé par Terres Innovantes, le fonds de dotation de Jeunes Agriculteurs. Il…
Vente aux enchères : « Du jamais vu en Rouge de l’Ouest »

Des prix moyens à 930 € le bélier et trois top prix à plus de 2 500 €, même les plus anciens éleveurs de Rouge de l’Ouest n’…

Des produits locaux, mis en conserve localement
Avec « la Conserverie du Moulin », Axel Patissous a lancé la commercialisation de ses rillettes de porc, de poulet et de plats…
« La modulation des doses est une innovation majeure pour l’agriculture »
Au Gaec la Roche Ruffin, à Pamproux, la modulation des apports d’intrants est entrée dans les pratiques depuis 2018 avec l’…
Publicité