Aller au contenu principal

Influenza aviaire: les étudiants vétérinaires mobilisables, comme l'an dernier

© Pascal Le Douarin

Comme l'an dernier, les étudiants vétérinaires pourront être mobilisés jusqu'au 31 mai dans le cadre de la lutte contre la grippe aviaire, selon un arrêté du ministère de l'Agriculture, qui a désormais recensé une centaine de foyers en France.

Les élèves volontaires des écoles vétérinaires françaises, «titulaires d'un diplôme sanctionnant les études fondamentales vétérinaires ou d'un diplôme qui en permet la dispense», pourront effectuer des visites sanitaires en élevage, des prélèvements en abattoir ou en élevage et des enquêtes épidémiologiques et de traçabilité, stipule l'arrêté publié mercredi au journal officiel. Ils pourront également participer aux opérations de «dépeuplement».

Sur son site, le ministère de l'Agriculture faisait état, au 11 janvier (mardi), de 102 foyers d'influenza aviaire hautement pathogène (IAHP) en élevage, 21 cas en faune sauvage et cinq cas en basse-cours.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Exploitants et chefs d’entreprise face à l’incertitude de la reprise d’activité
Les éleveurs désœuvrés cherchent une activité pour ne pas broyer du noir. Les entreprises de l’aval mettent au chômage partiel…
Travail du sol: 4 étudiants présentent différentes techniques
Un groupe d’étudiants en 2e année de BTS Acse, au lycée agricole de Venours, ont récemment organisé une démonstration de…
Le printemps à la Ferme fait son retour
Après deux années sans portes ouvertes, en raison de la crise sanitaire, les agriculteurs du réseau Bienvenue à la Ferme…
Le repas 100% deux-sévrien des JA 79 se prépare

Le repas des Jeunes Agriculteurs des Deux-Sèvres aura lieu le samedi 21 mai. « Après les nombreux retours…

À Beauvoir-sur-Niort, Olésia et Irina ont trouvé refuge
Accueillies par Jean-Claude Aubineau et sa sœur Marité Sage, Olésia, Irina et sa fille Arina sont arrivées à la mi-mars. Loin de…
La première race allaitante du département confirme ses atouts
Le syndicat départemental de la race charolaise, réuni en assemblée générale le 10 mai à Bressuire, accueille trois nouveaux…
Publicité