Aller au contenu principal

Agronomie
Implantation précoce de couvert et semis par drone : deux tests en un

Début juin, une expérimentation d’un nouveau genre s’est tenue à Mazières-en-Gâtine : l’implantation d’un couvert en interculture courte par un drone. Si les résultats ne paraissent pas concluants, le test ouvre la voie à plusieurs pistes intéressantes à explorer.

D'un poids de 25 kg et d'une envergure de 2m, le drone a semé en une heure cinq bandes de 200 m par 6 de couverts végétaux, le 4 juin à Mazières-en-Gâtine.
© DR

Au départ, il y a un polyculteur-éleveur adepte des techniques culturales simplifiées (TCS) depuis 20 ans : Jean-Paul Gentil, de Mazières-en-Gâtine, qui repère un article dans la revue TCS sur l’utilisation d’un drone pour semer des couverts végétaux avant les récoltes de maïs, dans le sud-ouest de la France. Germe en lui l’idée de tenter l’expérience entre un blé et un méteil, très en amont de la récolte, afin de récupérer un maximum de biomasse dès septembre. Le syndicat des eaux du centre-ouest (Seco) prête une oreille attentive à sa démarche, et propose de financer l’essai – de 3500€ –, dans le cadre du projet Re-sources visant la reconquête de la qualité de l’eau potable. L’expérimentation se déroule ainsi le 4 juin, en présence du Seco, d’experts des chambres d’agriculture départementale et régionale, de la Fd Cuma 79 ainsi que de trois organismes stockeurs ayant fourni les semences (Océalia, Pasquier Vgétal et VSN).

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Exploitants et chefs d’entreprise face à l’incertitude de la reprise d’activité
Les éleveurs désœuvrés cherchent une activité pour ne pas broyer du noir. Les entreprises de l’aval mettent au chômage partiel…
Travail du sol: 4 étudiants présentent différentes techniques
Un groupe d’étudiants en 2e année de BTS Acse, au lycée agricole de Venours, ont récemment organisé une démonstration de…
Le printemps à la Ferme fait son retour
Après deux années sans portes ouvertes, en raison de la crise sanitaire, les agriculteurs du réseau Bienvenue à la Ferme…
Le repas 100% deux-sévrien des JA 79 se prépare

Le repas des Jeunes Agriculteurs des Deux-Sèvres aura lieu le samedi 21 mai. « Après les nombreux retours…

À Beauvoir-sur-Niort, Olésia et Irina ont trouvé refuge
Accueillies par Jean-Claude Aubineau et sa sœur Marité Sage, Olésia, Irina et sa fille Arina sont arrivées à la mi-mars. Loin de…
La première race allaitante du département confirme ses atouts
Le syndicat départemental de la race charolaise, réuni en assemblée générale le 10 mai à Bressuire, accueille trois nouveaux…
Publicité