Aller au contenu principal

Hyso Barrières, système de désinfection automatique

La société Elvéo a mis au point début 2017 un portique de désinfection automatique pour les véhicules entrant et sortant des exploitations, des abattoirs, ou de toute sorte de zone concernée par les dispositions de biosécurité.

L’Hyso Barrière GA haute, compte 9 pulvérisateurs sur chaque poteau, et 10 pulvérisateurs sur la rampe centrale pour asperger efficacement le dessous des véhicules.
L’Hyso Barrière GA haute, compte 9 pulvérisateurs sur chaque poteau, et 10 pulvérisateurs sur la rampe centrale pour asperger efficacement le dessous des véhicules.
© N.D.

«Simple et efficace », voilà comment le décrit Emmanuel Bossard, responsable commercial d’Elvéo. Lui et le directeur de l’entreprise, Rémy Albert, s’étonnent encore du succès fulgurant de leur invention depuis quelques mois.
Il existe deux modèles : Hyso Barrières basses et hautes. « Les barrières basses ont 6 buses sur chaque poteau et désinfectent jusqu’à 2 m de hauteur. Les barrières hautes ont 9 buses de chaque côté et atteignent 3,50 m. Plus 10 buses en rampe centrale. La consommation est de 35 à 45 l/minute selon le modèle », décrit Emmanuel Bossard.
Il y a deux capteurs : à l’entrée et à la sortie du portique. Quand le véhicule apparaît devant le premier capteur, le système se met en route. Il passe devant le second capteur, et quand il sort du portique et que le second capteur ne perçoit plus de véhicule, le système se coupe. Le chauffeur n’a même plus à descendre de son véhicule.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Salarié agricole à Augé, Loïs a combattu les feux en Gironde
Depuis le 18 juillet, une vingtaine de sapeurs-pompiers deux-sévriens, volontaires et professionnels, partent toutes les 72 h en…
Quand les ovins cohabitent avec les arbres
Le concours national Graines d’agriculteurs est organisé par Terres Innovantes, le fonds de dotation de Jeunes Agriculteurs. Il…
Des produits locaux, mis en conserve localement
Avec « la Conserverie du Moulin », Axel Patissous a lancé la commercialisation de ses rillettes de porc, de poulet et de plats…
Vente aux enchères : « Du jamais vu en Rouge de l’Ouest »

Des prix moyens à 930 € le bélier et trois top prix à plus de 2 500 €, même les plus anciens éleveurs de Rouge de l’Ouest n’…

« La modulation des doses est une innovation majeure pour l’agriculture »
Au Gaec la Roche Ruffin, à Pamproux, la modulation des apports d’intrants est entrée dans les pratiques depuis 2018 avec l’…
Moissons : des rendements décevants en Poitou-Charentes
La récolte de céréales dans le département est terminée depuis quelques jours. Les organismes stockeurs font part de leurs…
Publicité